Le Seigneur des Isles: Le Seigneur des Isles, T1 de David Drake

Le Seigneur des Isles: Le Seigneur des Isles, T1 de David Drake
(Lord of the Isles)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Goupilpm, le 2 septembre 2017 (La Baronnie, Inscrit le 23 juin 2017, 60 ans)
La note : 2 étoiles
Visites : 98 

Histoire décousue sans rapport avec l'intrigue

Si les événements sont nombreux et se succèdent, ils sont d'une part souvent traités de manière trop rapide, et d'autre part ils ne génèrent pas de questions de la part des protagonistes. Les personnages sont soit habités par des entités, des personnages du passé, ou possèdent des pouvoirs, et ces faits ne les émeuvent pas. Pour exemples : une île enfouie depuis des millénaires sous l'eau mais ne montre pas le moindre signe de son séjour, c'est tout à fait logique, les personnages se retrouvent tour à tour dans d'autres plans ou dans le temps, ça ne les trouble pas plus que cela, ils ne se posent pas la moindre question sur ce qui leur arrive, ils ne s'interrogent pas intérieurement. On a la très nette impression que l'auteur couche sur le papier les idées qui lui traversent l'esprit, sans aucune logique, sans synopsis préalablement établi, si le lecteur ne sait pas où on va l'entraîner, il en est de même à ce qu'il semble pour l'auteur. Il nous gratifie de scènes sans intérêt pour l'histoire en elle-même, c'est très brouillon et il ne se dessine pas d'intrigue à proprement parler. Si au départ on était frustré que le cycle soit interrompu, au vu de ce premier opus on se dit que c'est peut-être une bonne chose. Certes on est dans un tome introductif et peut-être que les deux suivants apporteront des faits plus intéressants que les attaques répétées des liches, avec des combats expédiés à la vitesse de l'éclair, le lecteur a à peine le temps de se faire à l'idée qu'il se passe quelque chose que c'est déjà terminé. Si les événements succèdent aux événements, ils sont traités en quelques petits paragraphes, l'auteur a fait le choix de la quantité au lieu de la qualité et le récit est linéaire, sans relief, en un mot fade.
Pour l'univers si l'idée première d'un chapelet d'îles pouvait s'avérer au départ intéressante, le constat est là aussi consternant. On ne peut que constater que l'auteur s'est très largement inspiré d'univers déjà rencontrés et mieux traités, piochant dans des univers traités sur des centaines de pages qu'il traite en seulement, là encore, quelques paragraphes. On a un monde fait de bric et de broc, sans la moindre originalité. La magie est omniprésente dans l'histoire, mais on a l'impression que les utilisateurs ont appris par cœur leurs sorts sans vraiment savoir à quoi ils servent. Tiens on lance un sort et advienne que pourra. Des sorts ultra-puissants et dans l'ensemble peu crédibles.

Venons-en aux personnages et là encore force est de constater là encore un total manque de travail de l'auteur. Il a rassemblé dans un petit village côtier quatre jeunes adultes dotés de pouvoir, d'origines qu'ils ne connaissent pas, on ne peut encore que constater qu'il a fait dans la facilité, ils auraient pu se rencontrer dans le cours de l'histoire, mais non ils se trouvent tous les quatre au même endroit. Et c'est sur cette côte que viennent s'échouer une magicienne vieille d'un millénaire et un navire de guerre avec une noble et un magicien, quelles coïncidences. Une magicienne dont l'arrivée ne surprend personne dans le village ou presque. Une magicienne qui déclare avoir peu de pouvoirs mais qui a pu par les Saint-Esprit se retrouver projetée dans un espace temporel. Une magicienne qui a peu de pouvoirs comme elle le précise elle-même, mais qui réussit tout ce qu'elle entreprend comme les voyages dans d'autres plans. Pour les autres personnages, leurs psychologies ne sont pas non plus travaillées : on a droit à une réunion au même endroit de tous les clichés possibles du genre. Il n'est malheureusement pas possible d'énumérer tous les errements dans la création des personnages sans spoiler le récit, mais on dirait presque que l'auteur a fait exprès de les réunir dans cette histoire, mais comme ce n'est pas le cas on se demande si ce n'est pas les lecteurs qu'il a pris pour des c....


Comme on l'a vu précédemment l'histoire est linéaire, donc dans sa manière d'écrire l'auteur n'a pas su donner de relief à son écriture et ceci est d'autant plus préjudiciable à la dynamique de lecture que les chapitres sont courts et qu'il y avait matière à faire dans certains événements. Avec la répétition de scènes inutiles, l'auteur est complètement passé à côté de l'histoire qui aurait pu être intéressante si elle avait été traitée d'une autre manière.

Au final cette fantasy débute de manière inintéressante même si dans la deuxième partie il y a une nette amélioration. On espère que les deux tomes suivants se révéleront plus accrocheurs car en plus il ne sera pas possible de lire la conclusion de l'histoire. Au vu du début de cette série il est sage d'attendre avec les éditions Bragelonne d'attendre que tous les volumes soient parus avant d'acheter le premier tome.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le seigneur des Isles [Texte imprimé] David Drake traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean-Baptiste Bernet
    de Drake, David Bernet, Jean-Baptiste (Traducteur)
    Milady
    ISBN : 9782811203078 ; EUR 5,99 ; 01/06/2012 ; 835 p. ; Format Kindle
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Le seigneur des Isles

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le Seigneur des Isles: Le Seigneur des Isles, T1

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Seigneur des Isles: Le Seigneur des Isles, T1".