Les larmes de Givre de Boris Kevitch

Les larmes de Givre de Boris Kevitch

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Goupilpm, le 16 août 2017 (La Baronnie, Inscrit le 23 juin 2017, 60 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 210 

Fantasy épique.

On découvre le premier des protagonistes de l'histoire alors qu'il annonce son plan pour envahir l'Empire voisin séparé du sien, la Galamédrie, par une muraille.

Un postulat de départ des plus simples avec une lutte opposant deux pays voisin, et une lutte interne pour le pouvoir dans le troisième.

On découvre en même temps que le premier personnage une partie du monde géographique dans lequel s’inscrit le récit. Une carte figure en début de roman mais malheureusement illisible comme dans la majorité des ebook.

Le premier personnage est un être fourbe, prêt à tout pour devenir le héros de sa nation, qui ne recule devant aucune bassesse : il a tué son frère en combat singulier pour devenir le Champion de son souverain Immortel, et n'hésitant pas à liquider dans ses propres rangs ceux qui risqueraient d'entraver sa stratégie. Bien que la psychologie de ce personnage soit assez fouillée, l'on est proche du stéréotype du genre.

Puis avec le second protagoniste, l'on se trouve projeté dans l'autre Empire, et cette fois-ci l'on a encore droit à une guerrier d'exception puisqu'il est le meilleur bretteur de son régiment. Envoyé en mission secrète, il va vite gravir les échelons, mais il va aussi tombé amoureux d'une jeune esclave. Donc l'on a droit bien entendue à une romance, dont on aurait pu se passer. Une romance qui conduit à une scène de sexe qui tranche un peu trop avec le côté épique du récit. Un personnage avec lequel il est certes facile de s'attacher mais qui s'illustre peut être avec trop de facilité. C'est à travers l'aventure qu'il va vivre que l'on en sait plus sur la guerre qui déchire les deux nations depuis plusieurs décennies. Un petit historique assez bref, l'auteur n'étant pas trop orienté vers le côté descriptif. De ce fait on en sait somme toute assez peu sur l'univers dans lequel évolue les personnages, ce qui va encore se confirmer tout au long de ce premier tome. Sans nous gratifier de longues descriptions rébarbatives l'auteur aurait tout de même pu nous en appendre une peu plus, le récit étant essentiellement centré sur mes personnages principaux, et l'on ne sait rien de ce qui se passe autour d'eux : c'est sur ce point que réside la faiblesse du roman.

Avec la quatrième protagoniste, la jeune fille étant l'amoureuse du second, le plus intéressant de tous, à notre humble avis, que l'histoire va prendre un peu d'épaisseur. En effet puisqu'il s'agit du frère du premier qui a survécu à ses blessures grâce... gardons le suspense ! Un personnages de prime abord mystérieux, qui va lentement se révéler par petites touches tout au long du récit tout en gardant une part de mystère intéressante pour la suite.

Puis l'auteur nous projette dans le troisième Empire comme l'indique le titre de la série. On se retrouve, comme annoncé dans le postulat, en pleines luttes intestines dans une nation qui n'est pas sans rappeler celle des Vikings où l'on suit un dirigeant et sa famille. Si l'on en sait un peu plus sur les différents protagonistes de deuxième plan, là encore on ne sait pratiquement rien sur le mode de vie et les us et coutumes du peuple. Un personnage que l'on ne voit que très peu, plutôt classique dans le genre nordique, mais qui devrait être plus présent dans la suite de l'histoire.

L'histoire en elle même, sans révolutionner le genre, est intéressante et prenante, les combats et les duels sont très bien orchestrés, tous comme les événements qui se succèdent sans temps mort. Le développement de l'intrigue, certes simple offre une excellente dynamique de lecture, avec des batailles et des duels si minutieusement décrits que l'on entendrait presque le briut des armes qui s'entrechoquent.

Le style de l'auteur est parfaitement adapté à cette fantasy épique, direct tout le long du récit, et plus incisif dans les moments d'action : on va à l'essentiel sans fioritures. Il faut également souligné que l'on ne relève pas de fautes d'orthographe, ni de fautes de frappe, ce qui est plutôt rare dans les ebook à petits prix et auto-édités.

Un très bon premier ouvrage, plaisant à lire avec certains indices laissant à penser que l'univers va s'étoffer dans les tomes à paraître. C'est avec une certaine impatience que l'on attend la suite des aventures des héros même si l'on est somme toute dans une fantasy classique de type médiéviste.

Message de la modération : Autoédition

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les larmes de Givre

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les larmes de Givre".