Nos ancêtres les Arabes, ce que notre langue leur doit de Jean Pruvost

Nos ancêtres les Arabes, ce que notre langue leur doit de Jean Pruvost

Catégorie(s) : Arts, loisir, vie pratique => Guides et dictionnaires

Critiqué par Colen8, le 2 août 2017 (Inscrite le 9 décembre 2014, 76 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 280 

La Méditerranée en partage

Faute d’avoir été fixée par l’écriture la langue des gaulois s’est quasiment perdue à quelques mots près. A contrario l’arabe s’est distingué par une richesse exceptionnelle qui en a fait la langue de la poésie, de la philosophie, des mathématiques, plus tard de la religion à travers le Coran. Le monde gréco-romain reconnaissait trois langues de portée universelle : le grec, le latin et l’arabe. Plus tard la conquête musulmane en Espagne et au-delà a été plus le fait des berbères que des arabes(1). Le rôle des croisades dans l’acquisition des mots d’origine arabe est resté mineur en comparaison de celui qu’elles ont joué en élargissant les routes commerciales avec l’Orient auxquelles Venise a dû sa grandeur. Pour autant les échanges verbaux incessants ont ainsi fécondé les littérateurs français avant d’être admis dans les dictionnaires.
Sélectionnés par un lexicologue fort érudit(2), nous avons ici près de 500 mots dont chacun a son aventure, son itinéraire, ses déformations à partir d’une étymologie, depuis la haute Antiquité jusqu’à l’argot, au rap, au parler des cités. Les mots ont ainsi transité d’une région à l’autre vers l’ouest, venant de l’Inde, de la Perse, traversant le Maghreb avant de remonter parfois par l’Espagne et l’Italie. Venus enrichir notre langue ils appartiennent à quasiment tous les répertoires : l’habitat, l’habillement, l’alimentation, la santé, la musique, la flore et la faune, le domaine religieux, le domaine militaire etc. On a droit à une infinité d’histoires faisant référence à la littérature, à la culture en général dans une écriture d’une grande vivacité bourrée de références, de citations, d’anecdotes intéressantes autant que plaisantes.
(1) Sous le commandement du général Tarik et de ses 12 000 hommes, dont Gibraltar qui signifie « la montagne de Tarik » porte le nom.
(2) Né à Saint-Denis, issu dans les années 50 et 60 de la cité des Francs-Moisins, par ailleurs chroniqueur radio et grand connaisseur du rap.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Nos ancêtres les Arabes [Texte imprimé], ce que notre langue leur doit Jean Pruvost
    de Pruvost, Jean
    J.-C. Lattès
    ISBN : 9782709659413 ; EUR 19,00 ; 08/03/2017 ; 300 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Nos ancêtres les Arabes, ce que notre langue leur doit

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Nos ancêtres les Arabes, ce que notre langue leur doit".