FullMetal Alchemist Vol.17
de Hiromu Arakawa

critiqué par Fanou03, le 2 août 2017
(* - 42 ans)


La note:  étoiles
Le projet Maléfique
Les frères Elric, qui s'étaient rendus à la forteresse de Briggs, dans le nord d'Amestris, capturent, à l'aide des hommes de la citadelle et de leur commandant, la générale de division Olivia Armonstrong, Sloth, un homonculus surpris en train de creuser un tunnel sous la forteresse. Cette capture leur permet de compléter les indices à leur disposition: petit peu à petit peu, les frères Elric comprennent alors le destin terrifiant que la force maléfique qui dirige les homonculus réserve à la nation d'Amestris tout entière.

Je l’ai déjà dit, c’est vraiment une particularité et une caractéristique forte de la série: régulièrement les personnages secondaires volent la vedette aux frères Elric. Nul doute que c’est à nouveau le cas dans ce volume, qui fait la part belle à Olivia Mira Armstrong et son équipe. Le caractère ombrageux et froid de son personnage, son inflexibilité, la fidélité que ses subordonnés éprouvent pour elle rappellent bien sûr le colonel mustang et ses hommes. On pourrait alors reprocher à Hiromu Arakawa de ne faire qu’une variante de ces figures déjà largement développées dans la série. Mais elle le fait tellement bien, parvenant encore une fois, aussi bien graphiquement que psychologiquement, à camper des personnalités attachantes et fortes, qu’on lui pardonne facilement !