Bon Appétit Commissaire Maigret
de Jacques Sacré

critiqué par Catinus, le 20 juillet 2017
(Liège - 66 ans)


La note:  étoiles
Quelle mise en appétit !
Ce livre est une enquête approfondie sur le commissaire Maigret dans ce qu’il a de plus journalier, à savoir le boire et le manger.
La boisson : la bière, le vin, les alcools, les choses plus soft ( liqueurs, café, soda , lait (sic) …) ; sans oublier les grogs en cas de fièvre et de rhume.
La nourriture : potages, entrées, viandes, plats régionaux ( dont la choucroute) etc.
Les bons plats de madame Maigret et de leurs amis médecins, les Pardon.
Tout cela placé dans le contexte de 80 romans de Maigret et des quantités de nouvelles du même commissaire, avec donc références à l’appui.
Un travail mené à bien par le Liégeois Jacques Sacré. Qu’il soit béni !


Extraits :

- L’eau de vie blanche est plutôt française, tandis que l’on retrouvera le schiedam en Hollande, le bols en Flandre et le genièvre à Liège … ou chez les Belges, comme disent les Français.

- La bière. Maigret, comme à son habitude, privilégie le produit simple. La bière doit rafraîchir, embuer le verre, se couvrir d’une mousse onctueuse et être bue d’un trait … quand il n’en descend pas six coup sur coup. La bière se passe de commentaires, c’est un langage universel : on commande, on sait ce que l’on a et ce dans tous les pays du monde.