Prédatrice de Alissa Nutting

Prédatrice de Alissa Nutting
(Tampa)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Clubber14, le 10 juillet 2017 (Paris, Inscrit le 1 janvier 2010, 37 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 270 

Chaud et.....dérangeant

Présentation de l'éditeur :
Celeste Price, 26 ans, est professeur dans un lycée de la banlieue de Tampa, Floride. Elle est mariée au beau Ford, un policier issu d'une famille aisée. Tous deux ont un charme fou, ils forment, à tous les égards, le couple parfait. Voilà pour les apparences. La réalité est beaucoup plus sordide. Celeste est en effet depuis très longtemps tourmentée par son goût particulier pour les adolescents. Dévorée par une passion de plus en plus incontrôlable, elle décide un jour de passer à l'acte et de séduire un de ses élèves. Sans se douter qu'elle entre ainsi dans un engrenage infernal aux conséquences terribles.

Mon avis :

Ce livre a été un livre "coup de poing" aux Etats-Unis et la polémique a été très lourde et très longue à sa sortie (et elle existe toujours outre-Atlantique).
Alors voilà, le sujet est brûlant, il s'agit d'une jeune femme de 26 ans dont le fantasme est d'avoir des aventures sexuelles avec de jeunes adolescents. 14 ans, c'est l'âge maximum qui intéresse notre héroïne. Cette jeune femme est institutrice au collège, ce qui privilégie des contacts aisés avec cette catégorie de jeunes garçons. Le livre est écrit à la première personne du singulier, ce qui plonge directement le lecteur dans la tête de cette jeune femme. Aucune censure, aucun tabou, l'auteur fait vivre son lecteur comme s'il était réellement cette jeune femme. Et c'est cela qui est terrifiant : le passage d'une discussion anodine avec une collègue de travail vers les pensées charnelles et inavouables qui trottent dans sa tête, en filigrane....

L'auteur arrive à faire monter progressivement la tension chez son lecteur. Tout d'abord la jeune femme nous fait comprendre que cela fait des années qu'elle est attirée par de jeunes garçons mais que c'est sa première année en tant qu'institutrice titulaire et que donc toutes ses années d'attente et de frustration vont enfin pouvoir se libérer. Elle explique, de manière très ordonnée et très intelligente, comment se rapprocher d'une proie sans que cela ne se voie, en jeux de mots et en approches subtiles... Elle cherche, telle une prédatrice, sa proie parfaite : un garçon timide, pas encore physiquement formé, qui saura répondre à ses avances mais sans aller s'en vanter auprès de ses camarades... Et elle arrive à trouver cette perle rare. Commence alors un jeu d'approche dans lequel le lecteur est en haleine : va-t-elle se faire attraper par sa Direction? par les parents de l'enfant? celui-ci va-t-il répondre à ses avances.....

Le vocabulaire d'Alissa Nutting dans ce livre est très cru, elle ne mâche pas ses mots. L’héroïne est avide de sexe et elle fait découvrir des jeux d'adulte à ce jeune garçon.... S'ensuit l'inévitable, des sentiments qui se créent, des prises de risques, etc....

Ce livre mêle tension sexuelle, tension judiciaire et tension morale jusqu'à leur paroxysme. Le sujet n'a que rarement été abordé (en tout cas moi je n'en ai jamais lu auparavant) et il est maîtrisé d'une main de maître. Je pense que l'auteur a pris un certain risque à écrire sur le sujet car, comme pour chaque publication un peu "choc", le public est bien obligé de se demander où commence la fiction et où s'arrête l’autobiographie.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Prédatrice

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Prédatrice".