Le Huitieme Prophete de Nicolas Blanchot

Le Huitieme Prophete de Nicolas Blanchot

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Goupilpm, le 7 août 2017 (La Baronnie, Inscrit le 23 juin 2017, 62 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 907 

Un petit manque de profondeur.

A la fin du tome précédent Lise et Belmont dans la maison de la rue Saint-Maur trouvaient, dissimulé derrière un tableau, un bracelet en or . En le mettant à son poignet Belmont disparaissait alors que Lise se faisait enlever par un étrange commando. On assistait au réveil de Belmont dans une immense amphithéâtre où les drapeaux de nombreux pays du monde sont alignés sous le symbole Mahev.

Si à la fin du premier opus la touche fantastique était réapparue avec une téléportation, le début de ce deuxième tome s'avère plus classique avec l'enquête policière qui occupe le devant de la scène. Pendant une centaine de pages le récit est centré sur Lise et sur l'inspecteur Alban, les retournements de situations multiples succèdent à de nouvelles apparitions de membres de la société mahev, et l'une d'elle s'avère pour Lise plutôt surprenante. Chacun des parti prend alors le dessus sur l'autre dans un rythme effréné et Lise et l'inspecteur Alban reçoivent une aide inespérée.

Dans la deuxième partie, un peu plus lente, il est révélé à Belmont les origines de la société, un récit qui en plus de la touche fantastique est mâtinée d'une forte pointe de SF. Les révélations se révéleront surprenantes pour certains lecteurs, un peu moins peut-être pour les habitués de ce genre de thrillers. Toutefois ces révélations gardent gardent quelque petites zones d'ombres qui devraient s'estomper avec la promesse de l'auteur de nous écrire une préquelle. Toutefois quelques parties de ces révélations se révèlent peut-être un peu trop grosses pour le lecteur mais nous sommes dans une fiction.

Si la promesse de nous en révéler plus est alléchante, on reste toutefois sur notre fin car l'enquête qui occupait une grande place en début de roman est totalement occultée sur la fin, on aurait aimé voir les avancées du commandent Chauvet sur cette partie de l'histoire et l'on reste sur notre faim.

Si à la fin de notre lecture on a l'impression qu'il manque plusieurs choses, l'épilogue lui reste ouvert et peut nous laisser croire à une suite.

Le style de l'auteur vif, direct est parfaitement adapté à ce type de récit très rythmé.

Au final, un bon thriller fantastico-ésotérique mais l'on peut regretter que les auteurs n’élèvent pas plus le niveau avec une histoire plus complexe.

Message de la modération : Autoédition

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le Huitieme Prophete

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Huitieme Prophete".