Une très légère oscillation de Sylvain Tesson

Une très légère oscillation de Sylvain Tesson

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Anna Rose, le 26 juillet 2017 (Inscrite le 3 octobre 2006, 45 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (10 638ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 453 

Journal d'un infatigable voyageur

Après avoir laissé Sylvain Tesson conquérant sur son side-car à travers les plaines de la Russie, c'est l'occasion de le retrouver plus intime et plus ténébreux. Certes son accident est venu bousculer une vie trépidante dont il lui a fallu faire le deuil. Il évoque peu et avec pudeur cet épisode brutal de sa vie. Rapidement le voyageur reprend le dessus, d'abord à deux pas de son domicile puis dans le sud de la France pour renouer enfin avec les terres d'Europe de l'Est. On devine le courage qu'il lui a fallu pour redevenir cet infatigable (?) marcheur.
A travers ce journal, Sylvain Tesson prend position sur l'actualité, le monde qui l'entoure, sa perception des hommes. Il s'expose, parfois rageusement, mais avec beaucoup de lucidité. On est heureux de retrouver l'écrivain, qui n'a rien perdu de son talent.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Voyages immobiles !

8 étoiles

Critique de Frunny (PARIS, Inscrit le 28 décembre 2009, 52 ans) - 6 novembre 2017

Sylvain Tesson (1972- ) est un écrivain et voyageur français.
Il obtient le prix Goncourt de la nouvelle en 2009, pour "Une vie à coucher dehors" et le prix Médicis essai en 2011 pour "Dans les forêts de Sibérie".
En 2017, il publie "Une très légère oscillation", le journal qu'il a tenu ces trois dernières années.

L'immobilité forcée n'a pas que des inconvénients. Elle permet de se poser et de prendre du recul sur l'actualité, les événements du monde et de voyager immobile (lire, rêver).
Sylvain Tesson nous livre un carnet de bord, son journal intime au fil de ses réflexions sur un monde qui ne tourne pas rond.
Démasquant les hypocrisies, les non-dits et les mensonges. Fleur Pellerin et quelques autres en prennent pour leur grade.

Même si je préfère nettement le "Tesson" voyageur sur le terrain, ce recueil de réflexions est croustillant à souhait et ravira les Oficionados.
Bon rétablissement Mr Tesson et reprenez la route... la vraie !

Forums: Une très légère oscillation

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Titre / couverture 2 Eric Eliès 8 octobre 2017 @ 11:10

Autres discussion autour de Une très légère oscillation »