La France djihadiste
de Alexandre Mendel

critiqué par Gnome, le 26 juin 2017
(Marseille - 46 ans)


La note:  étoiles
Déçu
Pour avoir lu pas mal de livres sur le sujet et m'être beaucoup documenté, j'avoue que les espérances que je mettais dans ce bouquin ont vite été déçues.

J'ai tout d'abord été déçu par le style que j'ai trouvé beaucoup trop familier et racoleur pour pouvoir véritablement qualifier ce livre d'"Enquête". Je dirais qu'il s'agit plutôt d'un livre dans lequel l'auteur donne son avis (de façon courageuse, c'est vrai) sur ce terrible phénomène d'islamisation de la France (et de la Belgique), tout en l'étayant de trop rares exemples de terrain. Si j'ajoute à cela que j'ai trouvé le plan de ce livre très confus et une bonne dizaine de fautes de frappe, cela ne dresse pas un joli tableau sur la forme de ce livre.

Mais le problème principal, c'est que j'ai surtout été déçu par le fond de ce livre. La pub et les multiples teasings annonçaient une véritable enquête de terrain qui tranche avec la plupart de celles des "experts" assis derrière leurs fauteuils. Or, je dois malheureusement avouer que je n'ai strictement rien appris que je n'avais déjà lu ailleurs ! Je trouve que l'auteur (tout comme l'éditeur) a beaucoup gonflé l'importance de son travail de terrain et cite un peu beaucoup ces "experts" qui se trouvent être rhabillés pour l'hiver dès le début de ce livre ! Tout est trop survolé, on passe sans cesse du coq à l'âne, rien n'est réellement approfondi.

Au final, il me reste l'impression d'un bouquin bâclé, sans doute bouclé à la hâte, pas très bien écrit, pas très utile (sauf peut-être pour ceux qui découvriraient le sujet) et totalement sur-vendu par un marketing à la limite du mensonger.