La Nuit des morts-vivants - Tome 02: Les Démons de Mandy
de Jean-Luc Istin (Scénario), Elia Bonetti (Dessin)

critiqué par Ayor, le 25 juin 2017
( - 45 ans)


La note:  étoiles
À la hauteur du premier.
Deuxième tome de la trilogie, celui-ci est aussi captivant et dynamique que son prédécesseur.
On en apprend bien évidemment plus sur les raisons de l’épidémie, mais tous les éléments ne sont pas encore réunis pour satisfaire notre curiosité ; c’est donc avec grand plaisir mais également impatience que je vais me lancer dans la lecture de l’ultime opus.

Nous en étions alors que les protagonistes principaux se trouvaient séparés. D’un côté Lizbeth et son frère Leland accompagnés de Dante et son fils, tous les quatre se dirigeant vers un grand hôtel isolé parmi les montagnes et la forêt. Et de l’autre John (on connaît enfin son prénom !), le mari de Lizbeth, et leurs deux jeunes enfants en situation périlleuse, et prêts à faire ce qu’il faut pour retrouver Lizbeth.

Le dessin est de grande qualité avec entre autres de superbes planches, le découpage très clair et facile à suivre, les dialogues peu nombreux mais percutants ; juste ce qu’il faut pour nous immerger dans une ambiance froide, malsaine et inquiétante.

L’œuvre est de qualité, et à la lecture de ce tome le suspense reste entier.