Collaboration Horizontale
de Mademoiselle Navie (Scénario), Carole Maurel (Dessin)

critiqué par Hervé28, le 24 juin 2017
(Chartres - 48 ans)


La note:  étoiles
La Guerre au quotidien
Cela fait un moment que je suis le travail de Carole Maurel qui avec "L'Apocalypse selon Magda" (avec Chloé Vollmer-Lo) et "Luisa, ici et là" avait attiré mon attention et m'avait agréablement surpris.
Son dessin est toujours aussi bon et l'atmosphère de l'occupation est parfaitement mis en relief. Même si le Paris occupé n'est rigoureusement pas décrit dans cet album, j'ai retrouvé un peu l'ambiance du "Dernier Métro" de François Truffaut.
En plus de l'histoire d'amour de Rose, c'est toute la vie d'une petite communauté d'un modeste immeuble que nous suivons, avec ses rancœurs,ses rivalités et ses non-dits. Toute une galerie de personnages, que l'on a pourtant du mal à bien cerner au début de l'album.
Il m'a fallu,en effet, repartir quelques pages en arrière à plusieurs reprises, pour voir les liens qui unissaient les principaux protagonistes, surtout les femmes (normal les hommes étant, guerre oblige, "occupés" ailleurs).

Un album très intéressant , sans manichéisme, et qui, à travers les deux lettres de la fin, bouleverse quelque peu l'ordre des choses établi au début de l'histoire.