L'oeuvre de Fumito Ueda : Une autre idée du jeu vidéo
de Damien Mecheri

critiqué par Sotelo, le 19 juin 2017
(Sèvres - 34 ans)


La note:  étoiles
Le dixième art.
Ico. Shadow of the Colossus. The Last Guardian. Trois jeux magiques, dotés d'univers visuels onirique très marqués, poétiques et mélancoliques. Pour la première fois, les éditions Third ne consacrent pas un ouvrage à une série vidéoludique en particulier, mais à l'oeuvre d'un créateur, Fumito Ueda. Ce dernier a beau n'avoir réalisé que trois jeux, il s'agit néanmoins d'oeuvres essentielles, incroyablement novatrices pour leur époque, et qui ont permis au jeu vidéo d'explorer des contrées nouvelles, faisant de ces aventures interactives de vraies expériences émotionnelles. Le sujet du livre est ainsi l'occasion d'aborder une question de plus en plus pertinente avec les années : le jeu vidéo est-il un art ? Originellement méprisé par nombres "d'intellectuels" n'y connaissant rien, le jeu vidéo, de par ses incroyables progrès techniques, a depuis conquis ses lettres de noblesse pour s'imposer comme une forme artistique à part entière. Pour la façon très pertinente dont l'auteur traite ce sujet passionnant, cet ouvrage est tout simplement indispensable.