Le Centre Pompidou
de Collectif

critiqué par Veneziano, le 11 juin 2017
(Paris - 40 ans)


La note:  étoiles
L'évolution historique d'un musée-phare
Les quarante ans du Centre Georges Pompidou sont l'occasion pour artpress, revue de renom spécialisée en art contemporain, de revenir sur l'évolution de cette institution pluridisciplinaire au centre de Paris. A cette fin, elle publie dans un ouvrage une série d'entretiens qui retracent l'installation et les recompositions du centre qui abrite un musée d'art contemporain, des espaces destinés à de grandes expositions, une bibliothèque, elle-même établissement public, un organe de création musicale, notamment. Le rapport au public a changé et l'établissement a voulu s'externaliser, d'où la création d'une succursale à Metz, dans une région frontalière sous-dotée en art contemporain, et des projets à l'étranger.
Ainsi, de manière chronologique, sont reproduites les entrevues avec les directeurs successifs de cette institution et avec des conservateurs. Ils permettent de concevoir comment elle peut être gérée, alors qu'elle comprend des activités particulièrement diversifiées. Les relations entre directions et organes sont retracées, ce qui n'est pas sans importance. Ce livre, à dimension humaine, s'avère accessible au grand public, mieux à même, à sa lecture, d'en percevoir les enjeux décisionnels et culturels, les différentes évolutions, leurs objectifs et significations.
L'art moderne et contemporain a sa place dans la cité, à condition de le valoriser au mieux et de savoir l'expliquer, et on y voit plus clairement comment. Ce petit ouvrage s'avère donc utile, d'autant que l'historique de certaines grandes expositions le rend pleinement vivant et peut faire rejaillir certains souvenirs à la lectrice et au lecteur.