Mémoires de Marie-Antoinette : Tome 1, Versailles de Noël Simsolo (Scénario), Isa Python (Dessin), Scarlett Smulkowski (Couleurs)

Mémoires de Marie-Antoinette : Tome 1, Versailles de Noël Simsolo (Scénario), Isa Python (Dessin), Scarlett Smulkowski (Couleurs)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par Shelton, le 4 juin 2017 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 61 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 507 

Une bonne bande dessinée...

Je ne savais pas trop bien si j’avais envie de lire la nouvelle bande dessinée « Mémoires de Marie-Antoinette » de Simsolo et Python. Je venais de recevoir le tome 1, Versailles, et j’hésitais car je me demandais s’il y avait encore beaucoup à apprendre sur cette reine de France. On ne compte plus les biographies, les récits apocryphes, les adaptations romanesques, les journaux intimes et même les journaux intimes de la reine adaptés aux jeunes lecteurs… Alors, fallait-il une bande dessinée ? Que dis-je, une nouvelle bande dessinée puisqu’il y avait déjà eu plusieurs bandes dessinées consacrées à cette reine…

Alors, pour tenter de répondre à ces questions, je commencerai par vous dire que j’ai lu cette bédé d’un seul coup, sans faire de pose ! En effet, à peine lu les deux ou trois premières pages je me suis laissé happer par le flux narratif… C’est d’ailleurs assez étonnant de voir comment Noël Simsolo – le scénariste- et Isa Python – la dessinatrice – ont réussi à produire ensemble une narration graphique à la fois historique, dramatique, légère, adaptée à tous les publics et crédible… Oui, crédible car avec eux la reine devient une jeune femme – dans ce premier album – que l’on imagine parfaitement vivre avec ses limites, ses émotions, ses raisonnements, ses qualités, ses défauts…

Alors, bien sûr, vous imaginez bien qu’il ne s’agit pas de scoops incroyables, l’histoire est respectée et suivie dans tous ses méandres, Marie-Antoinette reste Marie-Antoinette… Progressivement, on comprend mieux comment elle a pu s’illusionner sur certaines choses, comment elle concevait la vie et la fête, sa passion pour le théâtre, ses amours, ses désirs… Peut-être que le fait de raconter avec texte et image donne plus de force à l’immersion du lecteur dans cet univers. Doucement mais sûrement on quitte les clichés, les présupposés, les rumeurs, les calomnies, pour arriver à une femme, sa personnalité, sa vie, son drame…

Franchement, je pensais que cette bande dessinée pouvait être sympathique sans plus et en fait elle très réussie et je pense qu’un certain nombre de lecteurs devraient y trouver de quoi mieux comprendre cette reine et, à travers elle, un roi, un régime, une Révolution, un pays… Attention, il ne s’agit pas d’une réécriture de l’histoire, d’un plaidoyer pour l’ancien régime ou d’un manifeste royaliste. Non ! Seulement d’une rencontre intime et privilégiée avec une reine, une reine qui était terriblement jeune quand elle arrivée en France pour rencontrer son mari, le Dauphin… Une reine qui est restée vierge assez longtemps car le roi n’avait pas envie, n’était pas attiré, ne savait pas faire et ne pouvait pas faire… Une reine qui est devenue une maman à répétition – la reine est avant tout un ventre à fabriquer des rois – et qui finalement n’avait pas tant de plaisirs et bonheurs que cela !

Alors, on a beau connaitre la suite et l’issue de cette vie, on a beau avoir déjà tout lu ou entendu sur cette reine, même si on a constaté qu’il n’y avait pas de surprise… on n'en attend pas moins le second volume de ces Mémoires de Marie-Antoinette avec impatience, une véritable impatience !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Mémoires de Marie-Antoinette : Tome 1, Versailles

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Mémoires de Marie-Antoinette : Tome 1, Versailles".