Le premier miracle
de Gilles Legardinier

critiqué par Michel38, le 9 mai 2017
( - 60 ans)


La note:  étoiles
Legardinier, toujours aussi bon!
Une intrigue passionnante, époustouflante. Une documentation à vous couper le souffle ! Un brin humoristique, parfois une légèreté qui fait du bien…
Legardinier vs Brown 5 étoiles

Benjamin Horwood profite de ses vacances en pêchant en Bourgogne quand il est interpellé par une "sublime créature". Sublime mais pas facile. Karen Holt est chargée de ramener Benjamin à Londres de toute urgence, l'hélicoptère attend, et s'il faut lui tirer une balle dans la jambe pour qu'il obtempère, elle le fera.
La première rencontre entre ces deux personnages commence mal.
Benjamin, professeur d'histoire au British Museum est donc recruté par une branche secrète du Secret Intelligence Service.
Quelques explications succinctes du Chef, "Petit Poney" lui font comprendre son indispensable coopération pour éviter une catastrophe mondiale qu'annoncent d'étranges meurtres, pillages de sépultures, disparitions inquiétantes de personnes ou d'objets ayant comme points communs, la lumière, l'alchimie, la sphère, la pyramide…
"L'alchimie est une voie séduisante vers la connaissance. La façon dont elle a été pratiquée porte en elle-même les limites des époques et de ceux qui s'en sont emparés. Pourtant malgré toutes les formes qu'elle a pu prendre et ce que l'on a pu en dire, l'alchimie reste sans doute la forme d'élévation la plus exigeante pour celui qui prétend approcher les secrets de la matière. Ce n'est pas une religion. Elle permet d'associer ce que nous avons appris depuis des millénaires au plus pur de notre conscience."
Benjamin sera aidé de son amie Fanny Chevalier, responsable des acquisitions d'antiquités au musée parisien du Moyen-Age de Cluny, mais surtout experte en déchiffrages de codes secrets. L'aide de son amie de thèse dont il était secrètement amoureux, va compliquer l'aventure.
Mais jamais (ou presque) Benjamin ne perdra son humour.

Les 150 premières pages sont tellement ennuyeuses que je n'aurais pas terminé si ce livre n'avait été prêté par une amie et si Legardinier avec ses livres "aux chats" ne m'avait procuré autant de plaisir.
Arrivée à la mise aux enchères d'un objet convoité, tout s’accélère ; les actions, les voyages, les découvertes...
On y retrouve alors les ingrédients qui ont fait le succès de Dan Brown, un beau et sympathique héros, des histoires d'amour possibles, de la science mêlée à l'histoire , des méchants gentils, des gentils méchants, des rebondissements, d'improbables découvertes, des faits historiques avérés ou supposés, impliquant des Sumériens, des Egyptiens, des nazis...

Finalement, une lecture rapide et pas désagréable (à condition de dépasser la première interminable partie) même si je ne suis pas une amatrice d'ésotérisme, d'alchimie et surtout de discours historiques ou scientifiques qui m'ennuient profondément.
Gilles Legardiner vs Dan Brown : égalité

à noter : un code secret permet sur le site de l'auteur, d'accéder à d'autres informations que je n'ai bien sûr pas le droit de dévoiler !

Marvic - Normandie - 60 ans - 9 mars 2018


Décevant 4 étoiles

L'intrigue est bonne mais il y a beaucoup de longueurs...Par contre j'ai bien aimé la relation, l'air de ne pas y toucher, entre Benjamin et Karen. Je préfère l'auteur dans son registre "humour".

Macapat - - 62 ans - 21 juin 2017