L'Interaction des couleurs
de Josef Albers

critiqué par Veneziano, le 8 mai 2017
(Paris - 39 ans)


La note:  étoiles
La perception des couleurs
Les couleurs ne sont jamais perçues exactement de manière identique par chaque personne. Se souvenir d'une bouteille de soda bien connue n'aboutit pas à la même teinte chez chacun. Pour s'en convaincre et afin de saisir les différents effets donnés par chaque couleur en fonction de leurs emplacements respectifs et de la luminosité, ce livre présente une méthode apparemment connue. Elle consiste à prendre des papiers de couleur à disposer de différentes manières. Cet emploi se substitue aux mélanges de pigments ou matières colorées qui, par nature, arrivent à obtenir les nuances recherchées. Ici, par ces papiers de couleurs, il est obtenu différents effets de teintes par jeu d'optique, la lumière et surtout l'emplacement des formes de chacune donnant des effets différents de perception. La déduction apparaît un tantinet dure à croire a priori, mais la série d'exercices pratiques permet d'arriver à s'en convaincre. Cela demande un peu d'attention et de concentration.
Ce livre, comme on le pressent, s'avère de nature didactique et est destiné au grand public, dont je fais partie dans un tel domaine, et il s'avère assez clair et instructif. Il est intéressant et un peu déconcertant.