Les maladies "dites" imaginaires - Enquête sur les douleurs et symptômes inexpliqués
de Alain Autret

critiqué par Colen8, le 30 avril 2017
( - 76 ans)


La note:  étoiles
Imaginaires ? Non ! Dans la tête ? Oui…
La liste est longue des plaintes chroniques qui pourrissent la vie de larges cohortes de sujets et plombent les comptes sociaux : céphalée, colopathie, lombalgie, fibromyalgie, fatigue chronique, stress post-traumatique, colon irritable et tant d’autres. Ces plaintes sont dites somatiques lorsqu’il s’agit d’atteinte physique, de conversion en cas de d’atteinte nerveuse. Suscitant une souffrance réelle sans lésion organique malgré les investigations les plus complètes, le mal-être en question lié sans doute au fonctionnement cérébral continue à défier la médecine.
C’est ici moins une enquête que des hypothèses pour aider les patients à se prendre en charge et sortir du cercle vicieux de leurs symptômes parfois aussi dus à une prédisposition génétique. Après la psychanalyse, le neuropsychiatre Alain Autret propose la théorie de l’attachement, l’hypnose, les apports des neurosciences, finalement un mix de ces différentes approches. En résumé la solution viendrait grâce aux médicaments, pas trop ou alors en placebo sous peine d’addiction, grâce à l’écoute empathique d’un psy avec ou sans thérapie comportementale, last but not least grâce à une pratique socioprofessionnelle gratifiante. Positiver on y revient toujours, depuis ce bon docteur Coué.