Groenland Vertigo
de Hervé Tanquerelle

critiqué par Hervé28, le 30 avril 2017
(Chartres - 48 ans)


La note:  étoiles
Un hommage à Hergé non dissimulé
Ce one shot m'a évidemment fait songer à Hergé.
Pourtant l'univers et le style habituel d'Hervé Tanquerelle, que j'avais découvert avec "le legs de l'alchimiste" reste assez éloigné de la ligne claire.
Ici, l'auteur ne nous offre pas un carnet de voyage dans l'esprit de ce que nous propose Emmanuel Lepage, mais un récit assez drôle, même si le scénario repose sur un voyage vécu par Tanquerelle.
Sans le personnage de Jorn, l'écrivain baroudeur , véritable frère jumeau du capitaine Haddock, cette aventure n'aurait pas eu la même saveur. L'expédition pour ramener le whisky est un moment d'anthologie de l'album.
Malgré pas mal d'erreurs de frappes et une traduction des textes présente en fin d'album -qui ne nuit en rien à la compréhension du récit- j'ai passé un agréable moment de lecture.

Ce n'est certes pas l'album de l'année, mais j'en conseille vivement la lecture.