Le moulin de la dérobade
de Annie Degroote

critiqué par Palmyre, le 25 avril 2017
( - 55 ans)


La note:  étoiles
Un roman facile et agréable.
Résumé de l'éditeur:
Le troublant portrait d'une jeune femme du 18ème siècle et une jolie bague poussent la jeune Valentine de Montfleury à découvrir les monts des Flandres à la recherche d'hypothétiques ancêtres.
Accompagnée d'Esmérance, sa fantasque grand-mère, de Jan et Sylvain, habitants de Cassel qui l'aideront dans ses recherches, Valentine lèvera le voile sur le secret du moulin de la dérobade et sur ses origines.


Un roman très agréable à lire, même si tout se déroule un peu trop "facilement".
Annie Degroote a le "chic" pour nous parler de sa région natale, un peu méconnue, mais qui semble très attirante.