Calendar Girl - Février de Audrey Carlan

Calendar Girl - Février de Audrey Carlan

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Alapage, le 19 avril 2017 (Inscrite le 7 février 2017, 46 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 1 043 

Moins bon que le premier tome!

Je dois dire que j'avais beaucoup de réticences à lire ce 2e tome suite aux commentaires que j'ai pu lire sur divers blogues.

Cette fois-ci, Mia passera le mois à Seattle auprès d'Alec, un célèbre artiste français! Dès son arrivée, Mia tombe sous le charme de celui-ci. Peut-être même un peu trop rapidement si l'on tient compte du premier tome où celle-ci ne semble pas emballée par le fait de devoir jouer le rôle d'escorte. Mais également parce qu'elle a eu de la difficulté à quitter Wes. Et sincèrement peut-on parler d'alchimie dès le premier jour? Peut-être qu'un bouquin plus volumineux aurait permis à l'auteure de prendre son temps afin de bien mettre en place la relation entre Mia et Alec?!

Quant à Alec, je dois dire qu'il a une façon de s'exprimer qui est vraiment agaçante à la longue. Cette manie de terminer les phrases par un oui! Sinon sa vision de l'amour est assez singulière : "Je m'engage à t'aimer tant que tu es là et je te promets que mon amour restera avec toi toute la vie. De mon côté, j'emporterai ton amour partout où je vais. Nous saurons toute notre vie que cette relation était construite sur la confiance, l'amour et l'amitié..." Et je dois dire que sa vision de l'art m'a beaucoup émue. J'aurais aimé voir en vrai ses toiles! Il y a également certains passages écrits qui sont presque poétiques : "il caresse mon corps comme si j'étais une toile et que sa main était un pinceau."

Mia reste fidèle à elle-même en gardant son intégrité et son authenticité. L'auteure met cet aspect bien en évidence, notamment lorsque Mia se rend compte que Wes et Alec lui ont alloué un bonus pour avoir baisé avec elle. On remarque également à ce moment-là que la vision de Mia qu'elle a d'elle-même est assez intransigeante : "Ce ne sont pas les hommes qui me voient comme une pute, c'est moi."

Bien que ce deuxième tome soit moins emballant que le premier, il n'en reste pas moins que l'auteure sait garder notre attention afin de poursuivre la lecture de cette saga, principalement en revenant sans cesse sur Wes. Elle a su dès le premier tome nous captiver avec ce personnage haut et fort. On remarque que les pensées de Mia ne cessent de revenir vers celui-ci et l'on en redemande! Au moins, le fil conducteur est là. J'espère sincèrement que le prochain tome sera un peu plus relevé que celui-ci.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Forums: Calendar Girl - Février

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Calendar Girl - Février".