Jusqu'à l'impensable de Michael Connelly

Jusqu'à l'impensable de Michael Connelly
(The Crossing)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Alapage, le 11 avril 2017 (Inscrite le 7 février 2017, 46 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (13 103ème position).
Visites : 2 078 

Un autre excellent tome!

Une autre enquête d'Harry Bosch! La réputation de Michael Connelly n'est plus à faire et à chaque nouveau bouquin, on peut se demander s'il va réussir, encore une fois, à nous garder en haleine.

Cette fois-ci, Harry ne fait plus partie du LAPD. Il est maintenant mis à la retraite forcée! Il a beau dire à son frère et avocat, Mickey Haller, qu'il veut remonter le moteur de sa vieille Harley, rien n'y fait. Mickey a besoin de lui car son détective privé, Cisco, s'est blessé en cours d'enquête. D'ailleurs était-ce vraiment un accident? Faut dire que Cisco commençait tout juste à enquêter sur l'affaire...

Toujours est-il que Mickey réussit à convaincre Bosch de regarder le dossier pour ensuite prendre sa décision car il est convaincu que son client est innocent. Après avoir examiné le dossier, Bosch finit par accepter le poste de détective privé et ce, pour cette seule enquête. Il a pour son dire que si le client, Foster, est innocent, il y a donc un meurtrier qui court encore dans les rues et risque de faire de nouvelles victimes. Bosch avertit Haller, il ne l'aidera que pour ce client. Il est hors de question de travailler à long terme pour lui.

En allant travailler pour la défense, il est perçu comme un traître vis-à-vis de ses anciens collègues du LAPD mais également vis-à-vis de sa fille et cela le blesse. Il s'attendait à une réaction négative de sa part mais pas à ce point!

Le crime dont Foster est accusé est horrible et comble du malheur, le mari de la victime est adjoint au shérif. Bosch marche sur des œufs. Mais à force d'enquêter et d'analyser le dossier, Bosch voit des liens avec un autre meurtre. L'étau se resserre sur les meurtriers.

Le suspense de ce 20ième tome est quelque peu amoindri en grande partie en raison du fait que l'auteur dévoile les méchants dès les premières lignes. Personnellement, je préfère les romans policiers où je dois essayer de trouver le coupable. Ici, l'auteur joue plutôt sur les liens entre les victimes et les méchants en donnant des informations au compte-gouttes pour ainsi augmenter le suspense. Nous sommes dans une approche du Pourquoi et Comment. Le mobile n'étant dévoilé qu'à la toute fin!

Il y a certaines tournures de phrases qui laissent à désirer et qui selon moi seraient le fruit de la traduction : Bon, d'accord, et un badge, hein? lui renvoya le jeune homme. Vous n'avez pas de badge? Il a un badge ou non? Pas tellement explicite cette phrase.

Ce n'est pas le meilleur roman policier de Connelly mais j'ai passé un agréable moment. Avec les années, on a tendance à avoir des attentes assez élevées vis-à-vis d'un auteur aussi célèbre. Quelle sera la suite de cette série? Est-ce que Bosch restera du côté sombre de la force? Haller réussira-t-il à le convaincre de travailler à nouveau pour lui sur une autre affaire en tant que détective privé?

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Classique et efficace

8 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 47 ans) - 23 avril 2018

Ce énième roman de cet auteur prolifique met en scène deux personnages récurrents, à savoir l’emblématique Harry Bosch et son demi-frère et avocat de la défense, Michael Haller.

Depuis peu à la retraite et en conflit avec le LAPD, Harry est dépêché par Mickey Haller afin de l'aider à sortir son client de prison malgré une mise en accusation dans un homicide particulièrement sauvage.
Rongé par le fait de passer du côté de la défense, Harry s’interroge, mais les nombreuses incohérences et zones d’ombre du dossier de l’accusation finissent par le convaincre de devenir, pour un temps, enquêteur au service de son demi-frère.
Comme à son habitude, sérieuse et pugnace, Harry explore via le livre du meurtre tous les indices, et découvre alors progressivement une vérité radicalement différente de ce qui est proposé dans le dossier.

Roman classique chez cet auteur, dans la bonne moyenne, efficace mais sans être exceptionnel non plus. Ou alors effectivement notre attente est-elle trop élevée.

Bosch en pré-retraite

8 étoiles

Critique de Free_s4 (Dans le Sud-Ouest, Inscrit le 18 février 2008, 45 ans) - 18 août 2017

Harry Bosch vie sa vie quasi paisible.
Il restaure sa vieille Harley, aussi vieille que lui; quand son demi frère Mickey Haller (avocat de son métier) veut l'embaucher comme enquêteur.
Réticent au début, l'ancien LAPD ne veut pas l'aider a faire sortir de prison un assassin.
J'ai bien aimé me replonger dans les aventures de Bosch & Haller, c'est toujours avec plaisir que je les retrouve.
Lecture rapide et facile, j'ai dévoré ce nouveau volume.

Michael Connelly dans ses oeuvres

8 étoiles

Critique de Killing79 (Chamalieres, Inscrit le 28 octobre 2010, 39 ans) - 5 mai 2017

Michael Connelly fait partie de mes auteurs de polars préférés. De temps en temps, j’aime me plonger dans une de ses intrigues qui sont toujours bien construites. Quant à Harry Bosch, depuis notre première rencontre, je me suis obligé à suivre ses enquêtes dans l’ordre. J’ai tenu durant cinq romans mais je n’ai pas pu résister à la tentation de la nouveauté. J’ai craqué sur la dernière en date « Jusqu’à l‘impensable » qui a su me convaincre grâce à la présence de Mickey Haller.

En parallèle de l’histoire policière, l’auteur sait, dans chaque nouvel acte, faire évoluer ses protagonistes au fil du temps. Ce qui permet aux lecteurs de bien les connaître et d’être en empathie avec eux. Harry Bosch et les autres personnages ont bien sûr vieilli depuis la dernière fois où je les ai laissés. J’ai donc découvert des informations sur leurs vies et des progressions dans leurs relations. Néanmoins ces changements ne desservent pas la bonne compréhension de l’histoire et l’efficacité de cet opus, qui peut se lire indépendamment.

L’énigme est dans la même veine que d’autres épisodes précédents. Le scénario est sous contrôle du début à la fin. Tous les éléments s’emboitent parfaitement et tous sont importants. Sans jamais tomber dans la surenchère de violence, d’action ou de rebondissements, l’auteur arrive à nous accrocher aux événements grâce à sa maitrise du récit. Je ne suis donc jamais ennuyé jusqu’au dénouement, qui repose sur de petits détails et qui ne se dévoile que vers la fin des hostilités.

Il m’est de plus en plus difficile de réaliser des chroniques sur les œuvres de Michael Connelly tant la qualité ne fait jamais défaut. Il excelle toujours, autant dans son écriture que dans sa narration. Sans être étourdissante, cette 21ème enquête d’Harry Bosch est un polar sobre et réussi, mais est-il vraiment nécessaire de le préciser !

https://leslivresdek79.wordpress.com

Forums: Jusqu'à l'impensable

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Jusqu'à l'impensable".