Guerre & Dinosaures de Victor Milán

Guerre & Dinosaures de Victor Milán
(The dinosaur lords)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique , Littérature => Voyages et aventures

Critiqué par Koolasuchus, le 7 avril 2017 (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 28 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 408 

Il y a un dino dans le château

Bienvenue dans le monde de Paradis, qui n'a pourtant de paradis que le nom. En effet dans ce monde peuplé de chevaliers, de nobles et de paysans ; la guerre, les complots et les trahisons sont monnaie courante et en plus, comme si cela ne suffisait pas, le règne animal est essentiellement composé de dinosaures. L'action se passe dans l'empire de la Nuevaropa lui-même composé des royaumes d'Españe, de Francia, de Slavia, d'Allemania, d'Angleterra ainsi que d'Irlanda et suit plusieurs protagonistes. Il y a tout d'abord le tandem composé de Karyl Bogomirskiy, prince slavo trahi lors d'une bataille, chassé et laissé pour mort, et de Rob Korrigan, maître dinosaure et ménestrel de basse extraction mais aussi doué au combat que pour composer des chansons. Les deux hommes sont engagés par le comté de Providence afin de former une armée de défense mais cela ne sera pas une tâche aisée. Il y a également le comte Jaume, général en chef des armées de l'empereur Felipe mais également grand poète et amateur des plaisirs de la vie qui doit aller, à contrecœur, combattre un seigneur rebelle. Enfin nous suivons aussi la princesse Mélodià, fille aînée de l'empereur et fiancée du comte Jaume mais qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui espère bien jouer un rôle plus important pour l'empire que celui, plus décoratif, auquel elle est destinée.

Il fallait oser mélanger un univers médiéval-fantastique avec des dinosaures pour en créer un récit « sérieux » mais l'idée m'a beaucoup plu et j'ai donc acheté ce livre sans aucune hésitation car j'étais très curieux de savoir ce que cela allait donner et je dois reconnaître que même si il y a du bon, il y a également du moins bon. Déjà j'ai bien aimé l'univers, les dinosaures ne sont pas qu'un prétexte, on en croise beaucoup et leur rôle a été plutôt bien adapté à un univers médiéval. De plus même si l'on ne connaît quasiment rien du monde décrit par l'auteur au début, au fur et à mesure on se rend compte que la cohabitation entre les humains et les dinosaures ne semble pas découler d'une cause « naturelle » et qu'il y a donc anguille sous roche car il y a également d'autre éléments intrigants à l'image du soleil qui se lève à l'ouest par exemple.

Cependant un bon décor ne fait pas tout car il faut également une bonne histoire et de bons personnages et malheureusement, c'est plus faible de ce côté là. En ce qui concerne l'histoire il faut déjà être patient, le rythme est lent, l'auteur perd son temps avec des descriptions ou des événements qui n'apportent pas grand chose à l'intrigue et il faut attendre les 200 dernières pages pour qu'enfin cela avance vraiment. Je comprend parfaitement la volonté de bien présenter le monde de Paradis mais ce n'était pas la peine de rentrer autant dans le détail au détriment de l'avancée de l'intrigue. Je n'ai pas non plus accroché énormément aux personnages, déjà Karyl, censé être le personnage principal, n'est vu, excepté pour un chapitre, qu'à travers le point de vue de Rob, ajoutons à cela qu'il n'est guère bavard et l'on se retrouve donc à la fin du livre à n'en savoir guère plus sur lui qu'au début surtout qu'un chevalier trahi, sombre et aux capacités de combats prodigieuses cela n'a rien de bien exceptionnel. Rob fait donc le contrepoint comique du duo et même s'il est sympathique il n'est pas non plus d'une très grande profondeur. Je ne vais pas beaucoup m'étendre sur Jaume, il est supposé être charismatique mais je cherche toujours pourquoi, il ne prend jamais de décision, ou alors jamais les bonnes et il manque franchement d'épaisseur. Mélodià par contre est la seule qui s'en sort plutôt bien, même s'il elle a régulièrement un comportement de princesse, c'est à dire capricieuse et parfois immature, elle est tout même plus que ça et fait preuve d'intelligence et de détermination, c'est également elle qui a le développement le plus intéressant dans l'histoire.

A la lecture de ce roman j'ai bien senti que l'auteur a voulu faire une sorte de Trône de fer avec des dinosaures, mais n'est pas Georges R. R. Martin qui veut. Cependant même si je n'ai pas été totalement emballé il y a suffisamment d'éléments intéressants pour que je me penche sur la suite car j'ai vraiment eu l'impression de ne lire qu'une grande introduction. J'espère donc que cela va s’accélérer dans le prochain tome car il y a tout de même du potentiel et je veux bien donner une autre chance à l'auteur en croisant les doigts pour ne pas être déçu.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Guerre & dinosaures [Texte imprimé] Victor Milán traduit de l'anglais (États-Unis) par Patrice Lalande
    de Milán, Victor Lalande, Patrice (Traducteur)
    Fleuve noir / Outre fleuve
    ISBN : 9782265115743 ; EUR 21,90 ; 14/04/2016 ; 640 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Guerre & Dinosaures

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Guerre & Dinosaures".