Nemesis T01
de Mark Millar (Scénario), Steve McNiven (Dessin)

critiqué par Antihuman, le 27 avril 2017
(Paris - 34 ans)


La note:  étoiles
TUEUR DE FLIC ET VRAI MECHANT
En général il ne faut pas confier ses sentiments dans une critique littéraire, je sais, - comme si les critiques mondaines n'étaient jamais partisanes... - mais d'emblée je n'ai pas honte de le dire, j'ai adoré ce one-shot dont l'auteur, Mark Millar, est le créateur de KICK-ASS.

Inspiré de Batman et du milliardaire Bruce Wayne en négatif, NEMESIS est un vrai anti-héros entièrement vêtu de blanc et il n'a pas peur de se justifier et de convoquer justement ces ineptes tenants de la morale : ça se tient, pour être honnête où est le juste sens commun dans notre société libérale aux grandes dents profiteuses ?

Donc oui, NEMESIS est crédible et on appréciera de même ce personnage de flic cocu et mauvais coup qui devient son antagoniste par la force des choses; lequel larbin (Vic Morrow) étant assez capable malgré tout puisque au royaume des aveugles les non-voyants sont empereurs. On est d'ailleurs presque déçus de la fin un tant soit peu tristounette qui aurait pu être un peu moins floue et un peu plus explicite.

Mais le tout reste considérablement jouissif, ne nous y trompons pas.


résumé
Si vous pensez connaître son histoire, vous vous trompez... NEMESIS raconte la réalisation des fantasmes ultra-violents du pire criminel qui existe. Une aventure d'une brutalité sans limites, menée tambour battant.