La Vierge du Mexique ou le miracle le plus spectaculaire de Marie
de François Brune

critiqué par Bernard2, le 20 janvier 2017
(ARAMITS - 68 ans)


La note:  étoiles
Le mystère demeure
En 1531, au Mexique, Juan Diego dit avoir vu la Vierge, qui, pour attester le miracle, fait apparaître son image sur le manteau de Diego.
Cinq siècles plus tard, et grâce aux connaissances scientifiques actuelles, l'origine surnaturelle de cette image étonne de plus en plus. Si, pour les croyants, le miracle est une évidence, les agnostiques sont perplexes, et même les athées se mettent à douter.
Comment expliquer que l'image soit toujours intacte, alors qu'elle figure sur un tissu grossier qui aurait dû depuis longtemps être détruit par le vieillissement ? De quelle nature sont les pigments des couleurs, qui ne correspondent à rien de connu ? Comment comprendre que les yeux de la Vierge aient « photographié » les personnages présents au moment de la formation de l'image ?
Ce ne sont là que les observations les plus troublantes. Il y en a bien d'autres (notamment les étoiles sur le manteau), que décrit cet ouvrage, extrêmement documenté, trop parfois, se perdant dans des détails d’un intérêt très secondaire.
On comprend mal que l'Église en Europe, et notamment en France, n'accorde que bien peu de place à ce mystère. L'auteur s'en étonne, et tente une explication.
Que l'on appartienne à telle ou telle religion, ou à aucune, un livre qui interpelle et qui fait réfléchir à ce qui nous dépasse.