Entre nous
de Auteur inconnu

critiqué par Imani, le 7 janvier 2017
(Toulouse - 37 ans)


La note:  étoiles
Très bonne pioche...
Ce livre a été récemment primé lors de La Journée Du Manuscrit Francophone.
C'est un recueil de nouvelles réunissant 8 plumes au talent certain. Huit plumes gabonaises qui se laissent (re)découvrir à travers un exercice très simple: donner au lecteur la possibilité de découvrir l'étendue de l'usage de la langue de Molière dans ce pays d'Afrique francophone qu'est le Gabon.
Les auteurs le temps d'une nouvelle, illustrent chacun une expression en français local et nous donnent à lire des histoires des plus tragiques au plus cocasses.
Ainsi, il y a de la fatalité dans la nouvelle LE TEMPS DES AMOURS, de Miryl Eteno et dans DONATELLO CHEZ LES FAUVES de Rodrigue Ndong, quand on se laisse attendrir en lisant la nouvelle écrite par Gabriella Ogoula. Le drame et la tragédie se rencontrent dans les nouvelle de Muetse-Destinée Mboga et Fidèle Afanou-Edembé. Avec, UN LOUP DANS LE MARIGOT, Marcel Nguiayo-Effam nous émeut. Nous avons rendez-vous avec beaucoup de sensualité dans la nouvelle LA FRANCE C'EST PETIT, d'Edna Merey-Apinda. Avec LE MASQUE, d'Elisabeth Aworet, c'est la surprise avec une très belle proposition littéraire pour une plume qui nous donne là son premier texte en prose.
Je conseille cette oeuvre à tous. Il y a beaucoup d'évasion, de découverte. L'on voyage au travers de la langue qui nous invite à une danse avec les mots.
J'ai aimé le talent de conteuse de Muetse-Destinée Mboga et de Miryl Eteno. J'ai apprécié la verve lyrique de Rodrigue Ndong. Je me suis laissée emportée par la virtuosité de la langue d'Edna Merey-Apinda. Je dis bravo à ces deux jeunes plumes Marcel Nguiayo-Effam et Elisabeth Aworet car elles sont touchantes. Je me suis laissée porter par la précision de la plume de Fidèle Afanou-Edembé et la simplicité de celle de Gabriella Ogoula.

C'est un beau livre.
A lire absolument.