Spirales de Tatiana de Rosnay

Spirales de Tatiana de Rosnay

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Clarabel, le 8 avril 2004 (Inscrite le 25 février 2004, 43 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 12 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 669ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 4 792  (depuis Novembre 2007)

Twilight Zone au passage du Désir ...

"Spirales", dernier né de l'auteur Tatiana de Rosnay, est une assurance à l'angoisse, au suspense et à l'escalade de l'horreur.
Le roman commence par la fin: l'héroïne Hélène est seule dans sa cuisine avec un cadavre sur le carrelage. Comment en est-elle arrivée là? ce n'est pas imaginable.. Il faut tout raconter depuis le commencement.
Et ça commence par une simple rencontre, un jour d'été caniculaire. Hélène croise le chemin d'un homme qui lui propose de le suivre... Troublée, elle cédera à la tentation. Elle, Sainte Hélène, cinquante ans, mariée depuis trente ans, deux enfants, des petit-enfants, dévouée à la Paroisse, à la bibliothèque, femme et épouse modèle, rien à dire sur elle. Sauf ce jour-là, elle cède à cet appel de la chair, elle cède au plaisir mais hélas, l'homme succombe à une crise cardiaque. Paniquée, Hélène s'enfuit, persuadée de ne laisser aucune trace -si ce n'est son sac à main avec son agenda, son porte-feuille et tous ses papiers. Convoquée au poste de police, Hélène avouera s'être fait voler et ne pas connaître cet homme mort. Hélène entre dans la quatrième dimension...
Car c'est en succombant au charme d'un étranger qu'Hélène pénètre, sans s'en doute, dans une spirale de l'angoisse et de l'horreur. Quelqu'un a tout vu et ce quelqu'un va la faire chanter. Paralysée à l'idée de tout révéler à son mari et à ses proches, Hélène va s'enfermer dans un mensonge qui la conduit à de plus en plus catastrophiques aventures. Pauvre d'elle! Hélène Harbelin, la respectable, serviable et distinguée Hélène Harbelin... "Cinquante ans et une vie passée à se dévouer aux autres."
Dans son malheur, Hélène va se découvrir une autre personnalité. Liée à son image parfaite, elle s'aperçoit combien elle est seule, combien personne ne prend soin d'elle ou ne se soucie de ce qu'elle pense. Cette tragédie fait d'elle aussi une victime : Hélène est victime d'elle-même, de ce carcan imposé depuis des années avec son consentement.
L'histoire nous apprend davantage: l'escalade de l'impensable et de l'inimaginable happe le lecteur sous forme de courts chapitres qui se succèdent à un rythme décadent. L'ambiance est étouffante. L'angoisse latente. La spirale embarque l'héroïne et son lecteur dans ce train d'enfer...
Entrez dans cette quatrième dimension. La plume de l'auteur est alerte, vive et met un point d'honneur à nous tenir en haleine. Jusqu'à la chute finale... (toujours aussi déroûrante). Bravo, et merci l'auteur.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

tellement décevant

4 étoiles

Critique de KAROLE (, Inscrite le 9 février 2010, 43 ans) - 13 mars 2014

Une histoire captivante, facile à lire mais la fin me déçoit avec le sentiment d'avoir perdu mon temps puisqu'il n'y a rien à découvrir, rien à savoir , Une fin sans fin... tellement facile ! Et tellement décevant

Méandres

7 étoiles

Critique de Dudule (Orléans, Inscrite le 11 mars 2005, - ans) - 20 janvier 2011

Hélène, la cinquantaine, dévouée à sa famille, impliquée dans une halte-garderie, une bibliothèque, la paroisse, une femme de la bourgeoisie, vit tranquille, équilibrée, sans grande saveur, jusqu'au jour où, pour la première fois elle trompe Henri, son mari, et là tout va aller très vite et sa vie va basculer dans ....
Je vous laisse découvrir ce roman psychologique, bien mené par son auteur, seule la fin me laisse perplexe.

Instructif

6 étoiles

Critique de Frankgth (, Inscrit le 18 juin 2010, 49 ans) - 18 juin 2010

Le coup de folie d'une femme sans histoire. Puis les angoisses et les remords qui vont l'accompagner jusqu'à la terrible conclusion de l'histoire. Une lecture rapide et pas si anodine qu'elle peut le paraitre qui nous pousse à examiner parfois de plus près ce que nous dicte notre instinct.

Entre rêve et réalité

7 étoiles

Critique de Valeriane (Seraing, Inscrite le 16 novembre 2005, 40 ans) - 29 mai 2006

Voilà, j'ai fini ce bouquin.
Lu en trois jours, mais il est assez court (200 pages).
Mon avis est assez partagé quant à l'appréciation.
Ecrit dans un style simple, l'auteur nous entraine dans les méandres de la conscience humaine. La balance entre le bien et le mal, ce qu'il convient de faire ou non. L'histoire est assez bien ficelée : La vie d'Hélène, bourgeoise de 50 ans, va basculer le jour où elle trompe son mari. En visite chez une amie malade, elle va faire la rencontre d'un inconnu qui l'emmène chez lui, lui fait l'amour et... meurt pendant l'acte. Hélène,"sainte Hélène", qui n'a jamais vécu d'aventure extraconjugale, prend ses jambes à son coup. Dans la panique, elle en oublie son sac. Contactée par la police, elle rejoint le poste avec son mari et invente une histoire pour éloigner tous soupçons. Au fil des pages, Hélène va s'enfoncer dans une spirale mensongère pour tenter d'échapper à la réalité, à la vérité qui la rattrape dangereusement.
Pour la suite, je vous laisse deviner ou lire le bouquin.
La fin me laisse un peu perplexe. Floue, pour laisser l'imagination du lecteur faire son boulot, elle l'est un peu trop pour la fixer.
Donc est-ce mieux d'avoir une fin fixe ou une fin qui laisse planer le doute... Pour moi je dirais entre les deux. Je ne suis pas difficile ;-)

Suspense hitchcockien

8 étoiles

Critique de Voni (Moselle, Inscrite le 1 septembre 2005, 59 ans) - 28 février 2006

La quatrième de couverture annonce un suspense hitchcockien pour ce thriller au rythme impétueux et je me range volontiers derrière cette analyse.
Aussitôt après lecture du dernier chapitre, j’ai tout d’abord pensé que cette fin faisait plutôt perdre de sa force à ce thriller. À ce moment, je l’attendais, plus surprenante, en tout cas plus singulière. Car après avoir été emportée par le rythme haletant de la narration et de l’intrigue, cette chute me semblait pour le moins un peu mièvre.
Puis, après un temps de recul, je me suis ravisée pour percevoir, au bout du compte, ce livre sous un tout autre angle. Cet épilogue prouve alors que, sous couvert d'une puissante intrigue, ce roman est aussi une approche psychologique du personnage principal. Cette femme, enfermée dans sa condition bourgeoise et si bien rangée du seul côté du Bien, aspire secrètement à des pulsions inavouables. Prisonnière du qu’en dira-t-on surtout dans le milieu aisé de son mari (celui de l’édition), elle subit au fond d’elle-même une forme de claustration. Malgré ses multiples activités caritatives, cette profonde lassitude la mène inconsciemment à souhaiter s’évader pour vivre des sensations vives et illégitimes.

Un bon moment de lecture, rapide et pantelant, pour une intrigue menée ‘tambour battant’.


Situation inextricable

7 étoiles

Critique de Nirvana ( Bruxelles, Inscrite le 7 avril 2004, 46 ans) - 31 janvier 2006

Sans refaire un résumé encore une fois très bien fait, mon avis est partagé....
J'ai compatis pour cette femme si "comme il faut", douce, attentive aux autres avant de l'être pour elle-même. On lui pardonne son coup de chair, son coup de folie....on lui souhaite de pouvoir tirer un trait sur cette histoire, de la compréhension et du soutien, même si on ne peut qu'être effaré par la coquille vide qu'est sa vie....si enviable en apparence.....
Mais ma réserve porte sur le fait qu'avec un peu de recul, l'accumulation des faits est pour moi un peu trop tarabiscotée et la fin un rien facile...
Mais le talent de l'auteur pour nous tenir en haleine est bien là, et il est vraiment impossible de lâcher ce roman avant de l'avoir terminé!!

Excelentissimo...

10 étoiles

Critique de Manga (, Inscrite le 20 janvier 2006, 31 ans) - 20 janvier 2006

Ce livre, on le commence et on le lâche plus ! La preuve, j'ai commencé un soir, je n'ai plus bougé de mon lit jusqu'à la fin du livre !!!!!!!!

un thriller qui vous tient aux pages !

7 étoiles

Critique de Laure256 (, Inscrite le 23 mai 2004, 46 ans) - 8 janvier 2006

Tatiana de Rosnay excelle dans l’art de faire monter la tension et l’angoisse tout au long de ce roman qu’on a du mal à lâcher tant on est pris dans la spirale. C’est aussi le portrait intéressant à plus d’un titre d’une bourgeoise à la vie lisse et sans saveur, trop parfaite, qui rêverait bien d’un peu de piment dans son quotidien, et qui aimerait tout simplement qu’on s’intéresse un peu plus à elle. Côté sensations, elle va être servie avec cet adultère éphémère qui tourne au drame et tout ce qui va s’ensuivre. Chut… il faut le lire ! La fin est déconcertante (même si comme Cuné, je pense qu'elle est un peu facile, mais je ne m'y attendais pas!), et éclaire davantage le personnage d’Hélène. Belle réussite !

L'engrenage...

7 étoiles

Critique de Cuné (, Inscrite le 16 février 2004, 51 ans) - 25 janvier 2005

Dans le genre, c'est parfait ! Un suspens très efficace, un sentiment de malaise qui ne cesse de s'amplifier, un décalage subtil qui s'agrandit en spirales, effectivement.
Mais plusieurs petits points ne me permettent pas d'avoir savouré complètement ma lecture.... Déjà le même schéma que dans Le voisin, l'héroïne sans histoire, lisse que ça n'en est pas permis, qui hop va dégénerer vitesse grand V, exactement aussi la même construction, la fin (appat), l'histoire, retour au début... et la pirouette finale, que j'ai trouvée pour le coup -vraiment- trop facile !
ça m'embête de dire ça en même temps parce que franchement l'auteure est très sympathique et ce roman se laisse lire avec appétit.
Mais justement, je suis certaine que sa créativité et son talent d'écriture peuvent s'épanouir mieux que ça...
Alors encore !

noir + prenant = du talent

10 étoiles

Critique de Forrester (, Inscrite le 15 avril 2004, 39 ans) - 15 avril 2004

Tatiana de Rosnay, je l'ai découverte à travers le magazine ELLE, où elle signe la rubrique "C'est Mon Histoire", ma préférée. Je n'avais rien lu d'elle à part ça. Pour moi, c'etait une nana BCBG, marrante, comme toutes les filles du ELLE.
Voilà que Spirales me tombe entre les mains ce WE. J'ai été scotchée ! Impossible de poser ce livre. Il est construit avec un machiavelisme surprenant. On veut, on doit savoir. Cette pauvre "bourge" d'Hélène ! Dans quoi elle va tomber ! Et nous on suit, glauques, pantelants. La fin est incroyable. On se pince, même.
Merci Tatiana pour ces quelques heures d'angoisse pure.
Vous êtes bien plus qu'une journaliste, vous êtes un vrai écrivain !

une spirale vraiment infernale...

10 étoiles

Critique de Virginie (, Inscrite le 24 février 2004, 57 ans) - 9 avril 2004

Un talent de romancière qui nous permet de nous interroger sur la vie, sur nos vies. Cette histoire rejoint la réalité plus qu'on ne pourrait l'imaginer !!

Le récit est mené dans un style vif, rapide qui nous tient sur le fil d'un équilibriste. Introduction et chute, où l'énigme n'est pas vraiment résolue. Chacun y met son mot "fin".. .. Les scènes de sang sont décrites avec force ! J'étais glacée, me disant "c'est pas possible, ça va s'arrêter ! "

L'heroine de ce livre est bouleversante. Elle dissimule ses doutes, ses peurs, ses douleurs comme ceux qui ont un secret, une blessure qu'ils ne peuvent pas dévoiler parce qu'ils protégent une famille, des amis, une image.

Beaucoup de lectrices vont se retrouver dans Hélène : garder la tête haute, faire face quoiqu'il ait pu arriver dans une vie, arriver à être ce que l'on a fait de nous.

Forums: Spirales

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Spirales, par Tatiana de Rosnay, article dans LIRE 3 Virginie 29 août 2013 @ 10:24

Autres discussion autour de Spirales »