Fortune de France, tome 7 : La Volte des vertugadins de Robert Merle

Fortune de France, tome 7 : La Volte des vertugadins de Robert Merle

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques

Critiqué par Elko, le 18 décembre 2016 (Niort, Inscrit le 23 mars 2010, 41 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 311 

À la cour du Vert Galant

Pierre-Emmanuel de Siorac reprend la plume de son père dans ses propres mémoires.
Il est le dernier né des Siorac, mais fils illégitime de la duchesse de Guise il a aussi du sang Bourbon qui coule dans ses veines. Cette parenté avec le roi le plonge dans la vie de cour, et surtout dans celle des intrigues matrimoniales et amoureuses.
Robert Merle est égal à lui-même, pour moi un conteur de grand talent. Cependant l'écriture et le contexte ont perdu un peu de leur sel. Le langage s'est modernisé privant le texte d'une partie de sa si particulière musicalité et la période est relativement stable même si Henri IV se prépare à reprendre les armes contre ses inlassables ennemis. La régence qui s'annonce devrait sortir les événements des salons feutrés du Louvre et donner plus d'envergure au rôle du Chevalier de Siorac. Enfin je l'espère.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Forums: Fortune de France, tome 7 : La Volte des vertugadins

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Fortune de France, tome 7 : La Volte des vertugadins".