Heureux comme un Danois
de Malene Rydahl

critiqué par Pucksimberg, le 8 décembre 2016
(Toulon - 37 ans)


La note:  étoiles
Comprendre les causes du bonheur danois
Malene Rydahl tente de justifier ce bonheur danois dont on ne cesse de nous parler. Elle est à même de parler de ce sujet puisqu'elle a grandi au Danemark même si aujourd'hui elle vit en France.Afin d'étayer son argumentation, elle s'appuie régulièrement sur des chiffres, des statistiques, des penseurs et sur sa propre expérience.

Le livre s'organise en 10 chapitres dans lesquels elle définit les commandements qu'il faudrait suivre pour atteindre le bonheur. De ce côté-là, cela rejoint tous ces livres de développement personnel que j'affectionne peu. La part qui m'a intéressé concerne, sur un plan sociologique, la vie des Danois : leur rapport à l'argent, le statut de la femme, la sexualité, l'éducation, la modestie ... De ce point de vue, cela reste instructif et permet de voir ce qui fait le bonheur à leurs yeux.
L'auteure émet quelques réserves, rares, lorsqu'elle évoque certains sujets en montrant que tout n'est pas aussi simple. C'est le pays le plus heureux, pourtant le taux de suicide est l'un des plus élevés. Il y a tout de même des paradoxes et il est appréciable qu'elle nous en fasse part, ne serait-ce que par honnêteté intellectuelle.

Certains exemples sont très bien trouvés et assez frappants et permettent de découvrir les différences flagrantes qui existent entre différents pays, surtout entre le Danemark et la France. Le regard de l'autre est toujours intéressant et amusant comme l'était celui des Persans dans une oeuvre célèbre de Montesquieu.

Malgré tout, l'auteure semble avoir été assez privilégiée, elle a eu une belle enfance, aucun problème financier, a travaillé dans des entreprises très reconnues comme elle l'écrit elle-même, son discours est donc teinté d'un certain optimisme lié à son vécu, ce qui se comprend tout à fait, mais qui mérite d'être pris en compte.

L'écriture est orale, trop à mon goût. On a le sentiment de lire une confidence. Quelques pointes d'humour parsèment le texte pour créer une proximité.

Ce texte reste intéressant pour connaître ce bonheur danois et ses causes. L'exposé reste documenté et intéressant afin d'entrer dans cette culture. Pour ceux qui aiment les conseils et les suggestions, il y en a. C'est ce dernier point qui ne m'emballe pas.
Le texte reste sympathique, se lit rapidement et n'est pas un exposé froid. Il résulte d'une expérience et d'analyses.