Sur les traces de l'homme masqué
de Caroline Quine, Philippe Daure (Dessin)

critiqué par Koolasuchus, le 4 décembre 2016
(Laon - 28 ans)


La note:  étoiles
Le voleur qui tourne en rond
Liz et Ann Parker sont bouleversées, un avion s'est écrasé sur le bateau de leur oncle, le commandant Parker dans des circonstances étranges. Par un heureux hasard les deux lycéennes rencontrent le fils du pilote de l'avion, Tom, mais ce dernier et sa famille sont harcelés par un mystérieux homme masqué. Se pourrait-il que tout soit lié ? Entre les menaces, les enlèvements et les découvertes toutes plus intrigantes les unes que les autres, les sœurs Parker auront fort à faire pour découvrir le fin mot de l'histoire, heureusement qu'elles sont tenaces.

Dans cette histoire on ne sait plus vraiment où donner de la tête, en effet l'intrigue n'est pas vraiment linéaire et les deux jeunes filles croisent beaucoup de personnages dans ce roman, si bien qu'il est parfois difficile de se rappeler qui est qui. Point de vue rythme on peut dire qu'il est haletant, il se passe toujours quelque chose car ce n'est pas un mais plusieurs mystères que devront résoudre Liz et Ann. Par contre pour ce qui est des coïncidences on est également servi, presque toutes les personnes rencontrées ont un rapport avec le pilote de l'avion, même lorsque les héroïnes sont perdues au fin fond de la campagne, l'auteur a du se dire que plus c'est gros plus ça passerait. Malgré cela c'est toujours une bonne petite histoire, ça se lit vite et bien, c'est sympathique mais il faut reconnaître que cela n'a pas très bien vieilli et que ce genre d'histoire a désormais un peu de mal à traverser les années.