La métamorphose de Frère Jéro
de Wole Soyinka

critiqué par Septularisen, le 3 décembre 2016
(Luxembourg - 50 ans)


La note:  étoiles
LE CHARLATAN SOUS LE PROPHÈTE!
Au début de cette pièce nous (re)découvrons le mystérieux personnage de Frère Jéro, (déjà le personnage principal de la courte pièce satirique « Les tribulations de Frère Jéro », déjà critiquée sur CL), devenu entre-temps un des grands prédicateurs des plages de Lagos.

Il habite maintenant dans une vraie construction en dur, confortable quoique de dimensions modestes. Et surtout il a une assistante en la personne de Sœur Rebecca, une jeune femme sérieuse, mais belle et séduisante qui lui sert de secrétaire.

Frère Jéro veut organiser une réunion réunissant tous les autres prédicateurs de la plage, afin de les fédérer autour de lui, contre le nouveau projet du nouveau gouvernent au pouvoir. Celui-ci veut en effet transformer la plage de Lagos en Forum National des Exécutions Publiques et donc expulser tous les prédicateurs des plages.

Mais Frère Jéro n’entend pas se laisser faire, et dispose pour cela d’un dossier secret…

On retrouve dans cette courte pièce (un seul acte avec trois scènes), de Wole SOYINKA, le personnage de « Frère Jéroboam » dit Frère Jéro, cet incroyable personnage des plages de Lagos

Comme toujours dans ses pièces de théâtre, Wole SOYINKA se sert d’un réalisme satirique pour montrer et dénoncer les divers maux et autres travers dont souffre l’Afrique moderne et son pays. Il y intègre bien sûr une part de mythe, de merveilleux, de danses, de musique traditionnelle, de chants, de proverbes, d’aphorismes… Tous typiquement africains cela tombe sous le sens!
Ce qui je dois avouer, donne un aspect très « exotique » et même révolutionnaire à ses pièces de théâtre. Et je dois dire que l’on se laisse facilement et avec plaisir prendre au jeu !...

Comme chaque pièce de théâtre du grand auteur Nigérian, celle-ci est excellente à lire, par son écriture raffinée, simple, intéressante, je ne peux donc bien sûr qu’en recommander la lecture.

Rappelons que M. Wole SOYINKA a été en 1986, le premier écrivain africain lauréat du Prix Nobel de Littérature.

Précisons que si cette pièce peut être lue tout à fait indépendamment de la pièce "Les tribulations de Frère Jéro", la lecture de ce court préambule auparavant, peut toutefois aider à la compréhension des personnages, notamment leur psychologie et l'évolution de celle-ci.