marin de métier, pilote de fortune de Amiral Jubelin

marin de métier, pilote de fortune de Amiral Jubelin

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par LisbethK, le 23 novembre 2016 (Inscrite le 23 novembre 2016, 52 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (3 245ème position).
Visites : 472 

Une pépite oubliée- mieux que Saint-Exupery

Je sais, ça date. les accents épiques appartiennent au passé soixante dix ans après la seconde guerre mondiale.
Mais l'auteur a décrit la vie de pilote de guerre, comme seul Saint-Exupery a pu le faire. Avec en plus cette épaisseur née de l'expérience: ancien commandant de navire, il bombarde à présent des navires. Père de famille, il est sans nouvelles de ses enfants. Pilote chanceux, il voit fondre autour de lui les effectifs des héros de la bataille d'Angleterre, qu'il voit "à peine sortis de l'adolescence" avec ses yeux d'homme de 36 ans.
J'ai beaucoup, beaucoup aimé ce livre. j'ai perdu, ou donné, mon premier exemplaire. Je l'ai retrouvé chez des bouquiniste, avant la magie d'Internet, puis avec, pour un ami.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Chasseur de nuit...

9 étoiles

Critique de Patman (, Inscrit(e) le 5 septembre 2001, 55 ans) - 23 novembre 2016

André Jubelin, marin, fils de marin et petit-fils d'amiral, avait la particularité d'être nyctalope ! ça l'a beaucoup aidé lorsqu'il intégra la RAF en juin 1941 dans une escadrille de chasseurs de nuit. Il a obtenu 4 victoires officielles durant l'année où il officia dans cette escadrille. Fin 1942 il réintègre la Marine et sert dans l'Océan Indien où il escorte des convois de ravitaillement. Il obtient là aussi 2 victoires contre des avions allemands et coule 2 sous-marin ennemis !
Il s'illustrera encore en Indochine par la suite (Débarquement de Haiphong en 1946).
André Jubelin sera promu Amiral (comme son grand-père) en 1963. Il prend sa retraite en 1967 mais reste très actif puisqu'il écrit plusieurs ouvrages ayant trait à la Marine et à l'Aviation (il fut le premier Français à avoir une licence de pilote d'hélicoptère) il était également chroniqueur dans différents journaux (Le Petit Provençal, le Télégramme de Brest,...).
Il est mort en 1986 à 80 ans.

Forums: marin de métier, pilote de fortune

Il n'y a pas encore de discussion autour de "marin de métier, pilote de fortune".