Pinocchia
de Francis Leroi (Scénario), Jean-Pierre Gibrat (Dessin)

critiqué par Hervé28, le 13 novembre 2016
(Chartres - 48 ans)


La note:  étoiles
Une bd érotique signée Gibrat
J'avais acheté cette bande dessinée il y a quelques années après avoir découvert le fantastique travail de Gibrat sur "Le Sursis" ou encore sur "le vol du corbeau"

Certes, on reconnait le trait si particulier de Gibrat mais malheureusement le scénario de Francis Leroi ne suit pas. Partant d'une idée originale d'une histoire grand public (à l'image de " Gulliveriana "de Manara), les aventures de cette lointaine cousine de Pinocchio ne convainc guère. Une succession de tableaux, prétexte à dessiner les courbes avantageuses de notre héroïne.

Dommage car Gibrat possède un talent certain pour ce genre de dessin.
Depuis, j'ai nettement préféré sa série "Mattéo" ou encore le superbe port-folio "Eté comme hiver", hors série qui rend beaucoup hommage aux femmes que "Pinocchia", vite lu et vite oublié.

A lire au moins une fois pour découvrir Gibrat sous un ciel nouveau, mais de là à l'acheter....