Le château de Vincennes
de Jean Chapelot

critiqué par Veneziano, le 9 octobre 2016
(Paris - 39 ans)


La note:  étoiles
L'évolution d'un château médiéval
Saint-Louis refonde un vieux manoir à l'est de Paris, pour en constituer une demeure royale. Les Capétiens et Valois agrandissent et embellissent le lieu, François en est motivé par un projet de visite de Charles Quint. Il est progressivement abandonné aux XVIIème et XVIIIème siècles. Les idées de caserne, de prison, de fort contribuent à faire évoluer l'histoire du château. Le Marquis de Sade y est emprisonné. La principale contre-offensive à l'avancée allemande de 1870 vers Paris est pratiquée dans ce lieu d'armes.

Aujourd'hui, y figurent toujours le manoir d'origine, qui comprend la billetterie, la librairie et les archives, la sainte-chapelle, inspirée du Palais de la cité, et le Donjon, qui servit bien de prison et qui abrita la chambre royale en son second étage.

Ce petit ouvrage succinct s'avère aussi complet que synthétique. Clair, il permet une visite pratique et agréable. Il donne envie de découvrir le lieu et d'aller plus loin.
Il comprend une première partie, historique, et une seconde, plus topographique et artistique. Il est assez richement illustré. Il s'avère utile.