Zaï zaï zaï zaï
de Fabcaro

critiqué par Marvic, le 25 septembre 2016
(Normandie - 59 ans)


La note:  étoiles
Drôle de chasse à l'homme
Fab en arrivant à la caisse du supermarché, s'aperçoit qu'il n'a pas sa carte du magasin, oubliée dans une poche.
Traumatisant la caissière, il menace d'une botte de poireaux le vigile et parvient à prendre la fuite. Sa cavale l'emmènera jusqu'en Lozère mais il sera difficile de lutter contre toutes les forces de l'ordre lancées à ses trousses.

La BD est un genre que je connais peu et j'ai eu souvent beaucoup de mal à lire les textes des bulles. Mais j'ai beaucoup apprécié ce road movie original, aux dessins succincts, aux textes pertinents et d'un inquiétant surréalisme.
Beaucoup d'humour dans ce voyage en Absurdie, mais un humour grinçant, où personnellement il m'est arrivé de penser qu'il n'était peut-être pas si absurde qu'on voudrait le croire ; prémonitoire ou surréaliste ?
Quant à la fin, si vous êtes de ma génération, le titre vous parlera, quant aux jeunes, ils compatiront probablement moins à la sanction encourue pour un tel délit !