Calvin et Hobbes, tome 9 : On n'arrête pas le progrès !
de Bill Watterson

critiqué par Koolasuchus, le 12 septembre 2016
(Laon - 28 ans)


La note:  étoiles
L'invasion des Calvin
Il faut bien reconnaître que l'entourage de Calvin mérite le prix Nobel de la patience car il ne ménage personne dans ce tome. Entre sa voisine qu'il bombarde de boules de neige, sa baby-sitter qu'il enferme dehors ou bien encore ses parents qu'il exaspère avec ses bêtises nul n'est à l'abri d'un mauvais tour, et pourtant qu'est ce que c'est drôle. Mais cela n'empêche pas quelques moments de tendresse entre Hobbes et le jeune garçon ou bien alors des dialogues plein de sagesse sur la condition humaine et le monde dans lequel on vit. Encore un très bon cru de cette BD donc, qui propose, en plus des gags indépendants et des thématiques habituelles comme les bonhommes de neige, les monstres sous le lit ou bien les dangereuses descentes en luge, quelques histoires un peu plus développées comme le fameux exposé sur les chauve-souris, le vol d'un jouet par la brute de la classe ou bien la création d'un duplicateur qui va multiplier les Calvin. Déjà qu'avec un il y a de l'ambiance, alors avec cinq, bonjour les dégâts !

Petit extrait pour terminer :

- Calvin : Tu veux m'aider à écrire un livre ?

- Hobbes : Bien sûr, c'est quoi ?

- Calvin : Tu sais ce qu'est une fiction historique ? C'est un peu ça. J'écris une fiction biographique. C'est l'histoire de ma vie mais avec beaucoup de parties complètement inventées.

- Hobbes : Pourquoi tu inventes ta propre vie ?

- Calvin : Dans mon livre, j'ai un lance-flammes !