Blue Jay Way de Fabrice Colin

Blue Jay Way de Fabrice Colin

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Clubber14, le 7 septembre 2016 (Paris, Inscrit le 1 janvier 2010, 39 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 882 

Blackout @ L.A.

Présentation de l'éditeur :

Julien, jeune Franco-Américain féru de littérature contemporaine, a perdu son père le 11 septembre 2001 dans l'avion qui s est écrasé sur le Pentagone. Désireuse de lui faire oublier ce drame, la célèbre romancière Carolyn Gerritsen, qui l'a pris en amitié, lui propose d'aller vivre à Los Angeles chez son ex-mari producteur, afin qu'il officie en tant que précepteur auprès de leur fils Ryan. À Blue Jay Way, villa somptueuse dominant la ville, Julien est confronté aux frasques du maître des lieux, Larry Gordon, et à une jeunesse dorée hollywoodienne qui a fait de son désoeuvrement un art de vivre : un monde où tous les désirs sont assouvis, où l'alcool, les drogues et les parties déjantées constituent de solides remparts contre l'ennui. Peu à peu, Julien se laisse séduire par ce mode de vie délétère et finit par nouer une relation amoureuse avec Ashley, la jeune épouse de Larry (et belle-mère de Ryan). Lorsque la jeune femme disparaît mystérieusement, il doit tout faire pour dissimuler leur liaison sous peine de devenir le principal suspect. Ce n est que le début d un terrible cauchemar : très vite, les morts violentes se succèdent, mensonges, trahisons et manipulations deviennent la norme, et la paranoïa apparaît comme le dernier refuge contre un réel insupportable. Julien doit savoir, pourtant, il n a plus le choix : il fait partie de l'histoire.

Mon avis :

Tout d'abord le style de l'auteur que j'ai adoré, des phrases choc, coups de poing, des dialogues directs, des répliques cinglantes. Pas de pertes de temps, pas de descriptions pompeuses, straight to the point... Ensuite, et toujours dans la forme, j'ai beaucoup apprécié le déroulement "alternatif" des histoires. L'histoire actuelle de ce jeune français venu à L.A. pour aider le fils d'une amie et, en parallèle, l'histoire d'un jeune homme dont la vie fut bouleversée dès l'enfance avec le suicide de sa mère. Ce style alternatif donne du poids au roman, le lecteur sent la tension monter, il sait que le lien va apparaître, inexorablement mais quand? et comment? Chaque chapitre laisse un peu plus en haleine le lecteur. Il s'agit d'autre chose que d'un page-turner, comme on aime à appeler un roman policier cousu de fil blanc et dont le seul but est d'ajouter rebondissement sur rebondissement pour maintenir la tension. Ici non, ce n'est pas cela, tout monte très crescendo, c'est très agréable.
L'histoire à proprement parler est assez intéressante, deux décors que sont New York et Los Angeles avec tout ce qui les différencie et les rapproche, une multitude de personnages souvent hauts en couleurs (OK il y a un peu de caricature de la part de l'auteur sur certains personnages mais on y croit) et une intrigue assez déroutante. Ou plutôt devrais-je dire une multitude d'intrigues qui vont faire progressivement corps. Un roman très psychologique, à mi-chemin entre le policier et le thriller. Lecture très agréable pour ce livre qui, sans être le roman de l'année, surfe sur une ligne assez novatrice.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Blue Jay Way

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Blue Jay Way".