La Sorcière d'avril de Majgull Axelsson

La Sorcière d'avril de Majgull Axelsson
( Aprixlhäxan)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par CopyrightBird, le 26 mars 2004 (De Panne, Inscrite le 23 février 2004, 54 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (42 220ème position).
Visites : 2 323  (depuis Novembre 2007)

Histoire d'une vengeance

L'histoire se passe en Suède. Désirée est handicapée physique mais ce handicap est compensé par un esprit très vif. Ellen, sa mère l'abandonne dans une institution dirigée par le Docteur Hubertsson diabétique, utopiste et humaniste. Il met Désirée sur un piédestal, lui voue un culte, en est presque amoureux (tout cela reste platonique).
Ellen quant à elle, par culpabilité certainement, recueille trois filles que la vie n'a pas épargnées; elles ont été abandonnées. Les trois "soeurs" ne s'aiment pas, elles se supportent à peine. La mort d'Ellen les sépare mais Désirée prisonnière de son corps et de son silence va les harceler en incarnant "la Sorcière d'avril" et en les malmenant psychologiquement. Elle va se charger de raviver les pénibles souvenirs qui jalonnent leur passé. Désirée cherche à savoir laquelle lui a volé l'amour de sa mère et bien sûr veut se venger.
Margaretta, Christina et Birgitta vont devoir se retrouver et être solidaires.

Je n'ai pas envie d'en dire plus, à ceux (celles) qui veulent en savoir plus de juger.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

pas mal....

4 étoiles

Critique de Sofbad (, Inscrite le 23 juillet 2012, 57 ans) - 11 août 2012

le début nous tient en haleine, mais j'ai été un peu déçue par la fin.
Néanmoins, c'est un livre très agréable à lire.

Quatre "soeurs"

5 étoiles

Critique de Sahkti (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 45 ans) - 7 juin 2004

L'histoire se déroule en Suède. Désirée a été abandonnée par sa mère, Ellen. Handicapée, elle a été recueillie par un médecin, Hubertsson, humaniste diabétique et utopiste qui voue un véritable culte à la fillette, mélange d'amour platonique et de respect.
De son côté, Ellen, par repentir ou culpabilité, devient jardinière d'enfants à problèmes, placés chez elle pour retrouver un peu d'amour et de chaleur humaine. C'est ainsi que l'on fait la connaissance de Margareta, Christina et Birgitta, élevées par une mère qui n'est pas tout à fait la leur et qui n'a pu s'occuper de sa propre fille.
Ces filles ne sont pas proches, aucun lien de sang ne les réunit, leur seul point commun se résume en un mot : abandon. Elles ne s'aiment pas et pourtant, elles doivent cohabiter et se supporter. Pas toujours facile, mais la solidarité est là et chacune répond toujours présente pour les autres, même si pour cela, il faut lui tirer un peu les cheveux.
Christina est la plus calme des trois, elle se lance à corps perdu dans le travail, elle veut découvrir la médecine et collabore pour cela avec le docteur Hubertsson. La corde est tendue pour que Désirée refasse une apparition dans le récit maternel.
Une apparition aux couleurs de la vengeance, tant à l'encontre de sa mère que contre ces trois femmes qui bénéficient d'un amour dont on l'a privée.
Perfide et méchante, elle incarne "La sorcière d'avril", un être capable de harceler l'esprit des autres en s'y plongeant. Elle veut les faire payer, elle mettra tout en oeuvre pour cela.

C'est douloureux, particulièrement parce que nous, en tant que lecteurs, suivons pas à pas le cheminement tortueux de l'esprit de Désirée alors que les trois "soeurs" ignorent tout des malheurs qui s'abattent sur elles, croyant à un mauvais coup du sort et ne se doutant pas que cette "charmante" Désirée est une peste de première, aveuglée par la haine et la vengeance.

Forums: La Sorcière d'avril

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Sorcière d'avril".