Les philosophes sur le divan : Les trois patients du Dr Freud
de Charles Pépin

critiqué par Ex Nihilo, le 23 août 2016
( - 44 ans)


La note:  étoiles
Magistrale autopsie psychologique de 3 philosophes majeurs
Cet ouvrage d'une densité édifiante, aux confins du roman et de l'essai, entremêle brillamment psychanalyse, philosophie et biographie.
Imaginez trois philosophes d'envergure internationale à savoir Platon, Kant et Sartre, allongés sur le divan du docteur Freud. L'idée est ingénieuse, audacieuse; le résultat est proprement bluffant et passionnant.

Par ce travail psychanalytique de haut vol, Charles Pépin met à jour les ressorts inconscients, les affects refoulés à l'origine des systèmes de pensée de ces trois philosophes: l'idéalisme platonicien, le moralisme kantien, l'existentialisme sartrien. Pépin exhume chez chacun d'eux les mécanismes empiriques et psychologiques qui ont concouru à l'établissement de la théorie de la liberté et du regard de l'autre, de la prééminence de l'esprit sur le corps et de la prépondérance de l'impératif catégorique. Il explique pourquoi Sartre rejetait toute idée de déterminisme et prônait mordicus les vertus du couple libre, pourquoi Kant s'interdisait toute passion, pourquoi Platon a consacré toute sa vie à retranscrire la philosophie socratique.

Au fil de leur analyse, les philosophes se dénudent. Ils consentent tant bien que mal à confesser leurs angoisses, leurs fêlures, leurs doutes. Leur confrontation à Freud se révèle souvent tendue et génératrice de résistances. Pour autant, leur cuirasse symbolisée par la propension maniaque à la conceptualisation se lézarde progressivement. Les masques tombent, laissant apparaître derrière la stature rigide et dogmatique du philosophe l'humanité fragile et ordinaire de l'individu.
In fine, Pépin contribue à démythifier l'image du philosophe curieusement enclin à éclipser de sa réflexion la trivialité humaine et à privilégier ce qui devrait être au détriment de ce qui est vraiment. Accessoirement, il confronte l'homme moderne au crible des conceptions freudiennes.