Communication d'entreprise
de Philippe Morel

critiqué par Colen8, le 21 août 2016
( - 76 ans)


La note:  étoiles
Une fonction qui gagne en importance
Cette communication sert à créer de la notoriété à l’entreprise, à entretenir son image, à asseoir sa réputation auprès des investisseurs, des clients, des partenaires, à démontrer sa responsabilité sociale, à motiver ses salariés, à entretenir sa pérennité. Les mutations intervenues dans le champ médiatique, la multiplication des canaux hors de contrôle via les réseaux sociaux, celle des intervenants donnent plus de responsabilité à la communication, l’obligeant à une réactivité, une vigilance accrues tout en maîtrisant les technologies. La facilité avec laquelle les rumeurs fondées ou non se propagent nécessitent une cohérence dans l’expression des valeurs de l’entreprise et un renoncement à toute forme de langue de bois.
Sous ce titre le manuel révèle une panoplie de dimensions, d’actions, de métiers, de techniques. C’est une sorte de bréviaire spécialisé en même temps que très clair pour tout le monde, avec des résumés, des encadrés significatifs, des témoignages. Il met en perspective les dimensions variées de la communication, selon qu’elle s’adresse en interne aux salariés ou aux divers publics externes. Elle se décline en communication institutionnelle, en relations presse, en événementiel etc. Enfin et surtout, stratégie étant synonyme de durée, elle se doit de mesurer le retour sur investissement par des enquêtes qualitatives ou quantitatives sous-traitées généralement à des cabinets spécialisés.