Le Génie des alpages de F'Murr

Le Génie des alpages de F'Murr

Catégorie(s) : Bande dessinée => Humour

Critiqué par Septularisen, le 5 août 2016 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 50 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 486 

ATTENTION, HUMOUR DÉCALÉ!

Là-haut, tout là-haut dans les alpages, là où personne ne vas jamais, là où personne ne regarde jamais, tout tout près du ciel, il s’en passe des vertes et des pas mûres C’est cela que nous propose de découvrir F’MURR (né en 1946 sous le nom de Richard PEYZARET) avec sa série « Le Génie des Alpes ».

Si de prime abord tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, on s’étonnera pourtant très vite de découvrir tout d’abord un berger, sage d’entre les sages, toujours pensif et rêveur, mais qui surtout n’hésite pas à parler avec… ses animaux !.. En effet, tous ont un quotient intellectuel élevé et parlent couramment entre eux et avec le berger ! Ils se tiennent d’ailleurs le plus souvent sur deux pattes comme des êtres humains !… Parmi eux entre autres, Georges le chien de berger qui a de longues conversations avec son maître et qui se teint les ongles, mais aussi Einstein la brebis qui connaît la théorie de la relativité, Rostand son frère (qui présente une étonnante ressemblance avec GHANDI), Romuald le bélier noir qui prend très au sérieux son rôle de défenseur du troupeau, sans parler des autres, toutes les autres – Vignette, Poubelle, Rondelle, Boulette, Roulette, Raquette, Pompette, Clopinette, Savonnette, Rillette, Trotinette, Trompette… - qui n’hésitent pas d’ailleurs à se rassembler en comité et à faire la grève parce qu’ elle en ont marre «d’être tondues» !...

Tous vivraient en bonne harmonie dans les alpages, entre une conversation philosophique et une partie d'échecs, si ce n'est, de temps en temps, la visite d’invités impromptus... Parmi ceux-ci p. ex. un chien égyptien ressemblant à un sphinx qui veut devenir chien de berger, Berthold le St. Bernard un peu idiot du voisin, Mac-Havenshnockbulltoch la brebis des Shetland, mais surtout les touristes étrangers qui viennent perturber la quiétude des alpages et qui après avoir mystérieusement disparus sont retrouvés assassinés et dépouillés de leur biens, dans les fossés…

Rien à redire sur le scénario de F’MURR débordant d’imagination, et bien que certains gags tombent parfois un peu à plat, leur présentation sur deux pages entières (avec parfois l’histoire qui se poursuit sur les pages suivantes et les personnages qui reviennent), est vraiment une très belle trouvaille.

Les histoires et présentations de la BD font un peu « vieillot » (rappelons que cette BD date de 1976), mais cela a aussi un charme un peu désuet et ramène en enfance… Je serais par contre plus sévère sur le dessin, vraiment pas fini avec des traits mal dégrossis et mal finis, on a l’impression d’un travail bâclé et qui aujourd’hui ne serait plus accepté dans une BD. Mais enfin, autres temps, autres mœurs…

En conclusion, je dirais que F'MURR nous propose un humour décalé, très second, voire troisième degré, et parfois sorti de nulle part. Je ne peux pas dire que cela soit nul, mais pas non plus que je suis fan et que c’est très bon, je termine d’ailleurs ce premier album sur un avis très mitigé et laisse chaque lecteur se faire son idée sur cette BD...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le Génie des alpages [Texte imprimé] [texte et dessins de] F'Murr
    de F'Murr, (Illustrateur)
    Dargaud
    ISBN : 9782205008814 ; EUR 11,99 ; 01/01/1976 ; 47 p. ; Album
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Le Génie des alpages

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le Génie des alpages

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Génie des alpages".