Le dernier Livre de la jungle, tome 1: L'homme
de Stephen Desberg (Scénario), Henri Reculé (Dessin)

critiqué par Ptiloustic, le 19 mars 2004
( - 41 ans)


La note:  étoiles
le livre de la jungle revisité par Mowgli devenu adulte
Dans cette BD issue de la collection Polyptique de chez Le Lombard, la parole est donnée à Mowgli devenu âgé mais également
Une lecture passionnante 10 étoiles

Il fallait oser! Stephen Desberg a imaginé Mowgli devenu vieux, revenu vers les terres où il avait vécu son enfance parmi les loups. Mais la jungle a bien changé, la ville a envahi tout, il y a maintenant des supermarchés, des discothèques et des parkings à l'endroit où Akéla rendait la justice de son peuple. Mowgli est chauve, chenu, il arbore une moustache blanche, et il sent que la mort n'est plus très loin. Heureusement, il croise un enfant, à qui il va pouvoir raconter ses souvenirs, expliquer comment il a fini par vaincre Shere Khan le terrible tigre du Bengale. Des flash-backs permanents nous font osciller entre l'inquiétude écologique due à la disparition de la forêt vierge et un temps que les moins de quatre-vingts ans ne peuvent pas connaître. Malgré la liberté littéraire prise par Desberg, le scénario est respectueux de l'univers de Rudyard Kipling et aucun puriste ne peut s'en offusquer. De plus, le dessin de Reculé, un jeune surdoué, est splendide et lumineux. Une très belle réussite.

Le rat des champs - - 69 ans - 6 décembre 2007