Le Paris de Proust
de Michel Erman

critiqué par Veneziano, le 22 juillet 2016
(Paris - 40 ans)


La note:  étoiles
La vie de Proust à Paris
Ce grand bourgeois dilettante est resté fidèle au Triangle d'or, entre les 8ème, 9ème, 16ème et 17ème, le boulevard Haussmann, la rue de la Terrasse, et la rue Hamelin, notamment. Le Parc Monceau tient une place centrale dans l'itinéraire parisien de Marcel Proust. Ses mouvements sont assez largement liés aux aléas familiaux.
L'auteur, spécialiste de cet auteur, ne peut pas s'empêcher de faire de cet ouvrage une biographie revisitée, sous l'angle géographique. Mais le sujet reste traité. Toutefois, les décors n'apparaissent pas toujours en premier plan, bien qu'ils soient omniprésents.

Ce petit ouvrage donne une idée de l'environnement général dans lequel Proust a évolué. Il permet d'apprendre comment il a pu vivre, avec qui, la topographie en vue aérienne de son existence. C'est intéressant.