Ubu Pape
de Robert Florkin, Jacques Carelman (Illustration)

critiqué par Catinus, le 7 juillet 2016
(Liège - 66 ans)


La note:  étoiles
Léger
Il s’agit d’une pièce de théâtre. Père Ubu, quelque peu épaulé par mère Ubu, s’empare de la tiare du pape et donc de son Saint Siège. Mais les chacals sont au rendez-vous …

Quelques bons mots et répliques épicées.

Extrait :

Monsieur de Mollet, vous avez manqué de charité chrétienne envers le révérend père Ubu, notre confesseur de confiance et grand aumônier des galères. Pour votre pénitence vous serez privé de procession, vous direz trois Pater et trois Avé et ferez un pèlerinage à Chévremont.