Les voies du Seigneur T4 - Eden de Fabrice David (Scénario), Grégory Lassablière (Scénario), Jaime Calderón (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Vince92, le 6 août 2016 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 40 ans)
La note : 4 étoiles
Visites : 576 

En route vers le Paradis

Cork, Irlande, 1477...un homme est pris en chasse par une bande de coupe-jarrets qui finissent par le rattraper et l'occire. La victime a eu le temps de se débarrasser du parchemin qu'il cherchait à dissimuler.
Quinze ans plus tard, au Portugal, Christophe Colomb cherche à financer son expédition sur les mers inconnues à la recherche d'une route vers les Indes. Las, rejeté de toutes les cours, France, Angleterre, il se décide à demander à Isabelle, Reine de Castille. Celle-ci est sous l'influence de l'Inquisition et de la Vieille Eglise qui cherche à protéger un secret jalousement gardé depuis des siècles.
Quatrième et dernier tome de la série Les Voies du Seigneur, l'album pèche dans la facilité et la bien-pensance la plus grossière. Christophe Colomb est instrumentalisé par les anciens Miles Christi (les anciens membres de l'Ordre du Temple), qui cherchent à faire progresser l'humanité en la débarrassant des vieilles superstitions générées par une foi idiote et rétrograde. Les personnages de Torquemada ou de Talavera sont là pour illustrer à merveille ce vieux monde suranné tandis que les Maranes sont eux les personnages positifs de l'histoire. Don Santangel parvient à convaincre Isabelle et Jacob, l'ami de Cristobal meurt supplicié afin de renflouer les caisses du Royaume.
Très déçu donc de la conclusion de cette série qui sombre dans la facilité et donne une vision manichéenne de l'histoire qui n'est pas au niveau. Au vu des développements antérieurs, la conclusion méritait une plus grande subtilité. Ce n'est qu'une fiction, certes mais assez caractéristique d'une époque où il est de bon ton de se repentir... la victime ici est la religion catholique, une fois de plus présentée au travers de l'Inquisition et de la pratique immodérée de la question comme une croyance indigne du Monde moderne. Soit... mais à trop vouloir complaire, les scénaristes (David-Lassablière) ont gâché la trame générale du scénario. Dommage.

Calderon est toujours aussi bon au dessin.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Les Voies du Seigneur

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les voies du Seigneur T4 - Eden

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les voies du Seigneur T4 - Eden".