La fille dans le rétroviseur de Linwood Barclay

La fille dans le rétroviseur de Linwood Barclay
(A Tap on the Window)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Antihuman, le 25 juin 2016 (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 36 ans)
La note : 4 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (34 601ème position).
Visites : 1 282 

Sang au chocolat

A la fin de ce polar moyen des familles, l'auteur sort parmi d'autres remerciements :"Merci à tous, et les auteurs qui font tout tout seul sont peu lus..." Ah bon ? Eh bien heureusement que Linwood Barclay est un nom unique, sinon je n'ose imaginer comment se passe sa vie affective avec sa femme le soir en rentrant du boulot - à plusieurs ? Ou alors en partie fine forcément ?

Car son bouquin est un ramassis de poncifs mille fois vu et revu autre part, auquel il croit donner un semblant d'originalité en lui donnant une culture geek qu'il doit penser fondamentale. Il y a même un résumé du film pourtant très américain "THE DAY THE EARTH STOOD STILL" sans même mentionner l'oeuvre... On a donc très peur pour son héros, qui fait de plus une multitude de clichés et de détails qui tuent très typiques aux mauvais policiers. Comme par exemple ce vin de pinot noir que boivent forcément les Américains instruits qui ont du goût et un palet cultivé en faisant rire les français (par contre il est dommage qu'il font tous ça ensemble, ça baisse un peu le niveau du standing.)

De même il y a toutes ces remarques éculés sur les habitudes des teens, qu'on trouve un peu partout et nul part mais qui sont là sûrement pour montrer que Linwood Barclay connaît le sujet.

Et bien sûr, le héros du livre a perdu son fils. Sans cela il ne serait pas autant déprimé et, bien sûr, il ne verrait pas tout en négatif donc...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

déréliction

10 étoiles

Critique de Jfp (La Selle en Hermoy (Loiret), Inscrit le 21 juin 2009, 70 ans) - 3 février 2019

Cal Weaver, un détective privé, et sa femme Donna passent leur vie dans un sentiment d'abandon après la mort de leur fils Scott, tombé de quatre étages après une prise de drogue, la prise de trop. L'ennui quotidien, celui des affaires d'adultère et de recouvrement de loyers impayés, va être rompu lorsqu'une jeune fille va toquer à la fenêtre de son véhicule, un soir de pluie non loin du Patchett's, une boîte de nuit où les jeunes de Griffon, une petite ville de l'état de New York, ont l'habitude de venir se distraire. Les événements qui vont suivre s'enchaînent dans une sarabande infernale jusqu'au paroxysme final. Bien des masques vont tomber, et les personnages les plus dignes en apparence vont s'avérer, pour les uns de fieffés coquins, pour les autres de pauvres diables victimes de leur inconscience ou de leur lâcheté. Personne, quel que soit son sexe, son âge ou sa condition sociale n'est épargné dans ce thriller magistral, qui fait froid dans le dos lorsqu'on songe que chacun d'entre nous est capable de devenir un criminel, au gré des circonstances de la vie, pour peu que la raison s'égare une fraction de seconde de trop…

Forums: La fille dans le rétroviseur

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La fille dans le rétroviseur".