Mon extra grand frère
de Anne Ferrier, Didier Jean (Dessin), Zad (Dessin)

critiqué par Shelton, le 14 juin 2016
(Chalon-sur-Saône - 61 ans)


La note:  étoiles
Un bien bel album pour toute la famille...
Accueillir la différence, c’est une attitude qu’il faut cultiver dès le plus jeune âge. Quand une famille a un de ses membres en situation de handicap, bien souvent elle n’ose pas en parler par peur du regard des autres, des remarques qui pourraient se faire entendre, des attitudes qu’elle pourrait voir – ou croire voir – autour d’elle. Du coup, bien souvent, elle se replie sur elle-même… La solitude lui semble moins périlleuse !

Si on éduquait à affronter ces situations – apprentissage d’un véritable savoir être qui est oublié trop souvent – les choses évolueraient, les regards se transformeraient, et même si tout n’était pas réglé, la vie serait plus agréable pour tout le monde…

Anne Ferrier, auteure et professeur de français en collège, a voulu traiter de cette question sans pour autant culpabiliser les uns ou les autres, sans porter de jugement, sans ériger de loi… rien de tel, pour cela, d’une bonne histoire que l’on confie à des artistes pour l’illustration.

Pour ce qui est de l’histoire, c’est simple. Une petite fille parle de son grand frère, avec ses mots, avec des faits de sa vie quotidienne…

« Mon grand frère est un extraterrestre. Bon ! Il n’a pas d’antennes, mais il vient quand même d’une autre planète. Les autres enfants se moquent de lui, ils disent qu’il est bête. »

Les choses sont posées, le grand frère est déficient mentalement même si aucune précision n’est donnée concernant le handicap en question. D’ailleurs, Anne me disait lors de l’interview que parfois certains enfants lecteurs lui affirmaient « c’est comme mon voisin qui est en fauteuil roulant » tandis qu’une bibliothécaire, le même jour dans le même salon du livre jeunesse de Chalon-sur-Saône, pensait, elle, qu’il s’agissait d’un enfant autiste ! En fait, c’est un grand frère différent, juste différent !

Attention, l’histoire ne laisse absolument pas croire que la vie de cette petite sœur serait parfaite et que le handicap de son frère la laisserait dans un bonheur béat. Non, elle en souffre parfois, se révolte même…

« On a parfois du mal à discuter tous les deux : moi, je ne connais que le terrien. »

Pour une telle histoire, il fallait trouver l’illustrateur adéquat. Anne Ferrier admirait depuis longtemps, et elle n’est pas la seule, le travail de Didier Jean et Zad. Or, sa surprise fut grande quand nos deux artistes ont proposé d’illustrer eux-mêmes le texte… Le résultat fut à la hauteur de ses espérances et le lecteur va tout de suite comprendre qu’on ne pouvait rien attendre de mieux. Simple, efficace, poétique, profondément humain, les dessins portent le lecteur de page en page jusqu’à la fin de l’histoire qui est le début d’une autre vie, celle où le regard changera !

Un très beau livre à lire, faire lire et offrir ! C’est un album illustré, certes, mais qui n’est pas du tout réservé aux jeunes lecteurs… C’est un beau livre pour toute la famille !!!