FullMetal Alchemist Vol.3
de Hiromu Arakawa

critiqué par Fanou03, le 30 mai 2016
(* - 41 ans)


La note:  étoiles
Le cinquième Laboratoire
Leur confrontation avec le terrible Scar a laissé les frères Elric passablement amochés. En compagnie du commandant Armstrong, ils rejoignent leur village natal pour y retrouver Winry et sa grand-mère Pinako, qui ont mis au point le bras métallique d'Edward et qui pourront le remettre en état. En chemin ils vont récolter de précieuses informations concernant la Pierre Philosophale.

Je suis de nouveau assez bluffé par la puissance narrative de Fullmetal Alchemist et de son auteure, Hiromu Arakawa. La trame du récit, dense et précise, permet de faire avancer rapidement l'histoire, tout en enrichissant le décor, par exemple par l'introduction de nouveaux personnages. La jeune mangaka tient bien en main sa recette: une dose d’humour (les sautes d’humeur de Edward liées à sa petite taille, des péripéties plutôt burlesques, des personnages hauts-en-couleur), des combats sévèrement menés, le tout avec un arrière-plan assez profond.

Ici ce sont les questionnements sur la participation des militaires à une opération génocidaire et son implication dans de sombres expériences, qui ne sont pas sans rappeler les propres agissements de l'armée japonaise pendant la seconde guerre mondiale, notamment ceux de la lugubre unité 731. Tout cela résonne fortement dans cet épisode encore une fois très réussi.