Les têtes de Stéphanie de Romain Gary

Les têtes de Stéphanie de Romain Gary

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Killeur.extreme, le 19 mai 2016 (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 35 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 647 

Qu'on leur coupe la tête !!!!

Stéphanie, mannequin mondialement célèbre, vient accomplir son office dans le golfe Persique, dans la jeune démocratie du Hadan qui doit faire face aux partisans de l'ancien régime qui veulent remettre sur le trône le jeune prince Ali, qui est un admirateur Stéphanie, qui semble accepter le nouveau régime et lutte pur l'unité du pays. Dans l'avion du retour, Stéphanie s'endort, droguée? À son réveil tous les passagers citoyens issus de l'élite de l'ancien régime ont été décapités, y compris le photographe de Stéphanie qui se prétendait de cette ethnie, les autres passagers ont disparu et le pilote est mortellement blessé, l'avion s'écrase et seuls Stéphanie et un acteur italien raté, Massimo del Campo ont survécu, ils sont recueillis par une caravane dans le désert et ramenés au Hadan, mais quand Stéphanie se réveille elle s'aperçoit que la thèse officielle est un accident et que Massimo confirme cette thèse....

Romain Gary s'était amusé à publier ce pastiche de roman d'espionnage sous le pseudonyme de Shatan Bogat, mais il a été vite démasqué ou, comme le dit un documentaire sur Gary, il a volontairement laissé des indices pour être identifié afin de protéger un autre pseudonyme "Émile Ajar".

Un pastiche de roman d'espionnage car Romain Gary utilise tous les "clichés" du genre, une situation géopolitique tendue, un évènement qui risque de mettre le feu aux poudres, des personnages ayant chacun un intérêt différent à ce que la région s'embrase, ainsi que le style et les personnages de ce genre de littérature, on a en vrac des espions occidentaux, de mercenaires, des trafiquants d'armes, etc., il y ajoute un certain décalage, notamment avec le personnage de Stéphanie dont le traumatisme subi par l'attentat va la pousser à des réactions extrêmes qui vont embrouiller encore plus la situation qu'elle ne l'est déjà.

Ce roman est très bon, notamment car Romain Gary décrit bien les tensions entre les États qui entourent le Hadan, pays fictif mais ayant des voisins, alliés ou ennemis, réels et la situation a peu changé depuis, Stéphanie est un personnage qui représente le citoyen (américain) qui découvre la géopolitique d'une région, c'est le personnage "normal" qui découvre jusqu'où peuvent aller certains hommes pour défendre leurs intérêts, on pourrait faire un parallèle avec Hitchcock où un citoyen lambda est tout à coup mis dans une situation qui le dépasse et on est avec lui car on le voit faire les bons ou les mauvais choix et on a presque envie de lui dire "fais ça, non ne fais pas ça". Il y a quelques longueurs mais ça reste plutôt bien rythmé. Les amateurs du genre seront peut-être plus sensibles au côté pastiche alors qu'un autre lecteur, comme moi, n'y verra qu'un bon roman d'espionnage.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les têtes de Stéphanie [Texte imprimé] Romain Gary
    de Gary, Romain
    Gallimard / Collection Folio
    ISBN : 9782070452279 ; EUR 8,20 ; 07/03/2013 ; 416 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les têtes de Stéphanie

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les têtes de Stéphanie".