Rosetta (Suivi de Philae)
de Nicolas Grenier

critiqué par Hang, le 18 mai 2016
( - 70 ans)


La note:  étoiles
Un beau joyau
C'est par une connaissance que j'ai entendu parler de ce recueil, et j'avoue avoir été surprise, car je n'apprécie pas la poésie, seulement le souvenir que je peux avoir de l'école, et par mes enfants. Quand j'ai un moment de détente, je lis au hasard quelques poèmes de ce recueil. Belle couverture, avec un beau grammage, belle édition, et beau texte. Du classique, certes, et du moins classique, et la science est mise en perspective. On apprend beaucoup de choses, même si on ne comprends pas tout, parfois des mots techniques, et la forme du haïku que je connaissais pas, et l'aventure de Rosetta de 2015. En filigrane, on voit la passion, et encore la passion que l'auteur et que tous les scientifiques ont pu avoir pour le sujet. Voilà ce que je pourrais dire, si je devais résumer mon opinion en quelques phrases.