Le latin est mort, vive le latin ! de Wilfried Stroh

Le latin est mort, vive le latin ! de Wilfried Stroh
(Latein ist tot, es lebe Latein)

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Essais , Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Koolasuchus, le 12 mai 2016 (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 29 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 1 123 

Rosa, Rosa, Rosam...

Langue des romains, langue de l'église, langue scientifique, langue scolaire, au fur et à mesure de sa longue histoire le latin eu des rôles variés et même si aujourd'hui on persiste à le croire mort ce n'est pas pour autant qu'il a disparu. Dans ce livre l'auteur nous raconte l'histoire de cette fabuleuse langue, de ses origines à nos jours en s'attardant sur plusieurs latinistes célèbres tel que Cicéron ou Virgile mais également Érasme, Goethe ou bien encore Marx ainsi que ses différentes utilisations. En effet le latin n'est pas seulement une langue qui a servi uniquement pour la littérature romaine ou pour les messes mais aussi pour de la poésie, du théâtre, des essais ou bien des traités scientifiques. Son utilisation, son apprentissage mais également sa perception ont fortement évolué selon les époques mais le latin a toujours su résister aux assauts du temps et de la modernité et c'est ce que nous prouve l'auteur, fervent latiniste.

Ayant étudié le latin lors de ma scolarité ce livre m'a rappelé beaucoup de souvenirs plus ou moins bons, quand je passais des heures à galérer sur mon thème ou à essayer de comprendre ce que peut bien être un ablatif absolu, même si c'était toujours très intéressant de se plonger dans l'Enéide ou la Guerre des Gaules. Toutefois cela fait déjà quelques années que je ne l'ai plus pratiqué et même si l'on n'a pas besoin de connaître toutes ses déclinaisons par cœur pour savourer ce livre fort instructif je pense qu'un bon niveau de latin peut aider à encore plus l'apprécier car les citations, bien que traduites, sont nombreuses et fort variées allant d'Ovide aux Carmina Burana. Cela reste un livre assez accessible, Wilfried Stroh est vraiment passionné par ce sujet et, tout en apportant de nombreuses informations, il n'hésite pas à ajouter quelques touches d'humour ou d'ironie dans son propos ce qui rend la lecture très agréable. Traduit de l'allemand il est normal que la culture de ce pays soit mise à l'honneur et que de nombreux exemples proviennent d'auteurs d'Outre-Rhin mais cela permet aussi de se rendre compte que le latin est resté très vivace en Allemagne et ce encore aujourd'hui.

Un livre assez savoureux donc, pouvant ravir tout latiniste passé ou présent et qui prouve bien que, non, apprendre le latin de nos jours ce n'est pas une perte de temps mais cela peut être un réel délice. Je le conseille toutefois plutôt à ceux qui ont déjà étudié, même si ce n'est qu'un tout petit peu, le latin car un néophyte passerait à côté de beaucoup de choses et ce serait fort dommage car le latin c'est tout de même bien.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le latin est mort, vive le latin ! [Texte imprimé], petite histoire d'une grande langue Wilfried Stroh traduit de l'allemand et du latin par Sylvain Bluntz
    de Stroh, Wilfried Bluntz, Sylvain (Traducteur)
    les Belles lettres / Le Miroir des humanistes
    ISBN : 9782251346014 ; EUR 25,40 ; 12/09/2008 ; 302 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le latin est mort, vive le latin !

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le latin est mort, vive le latin !".